Lyon-ASSE: Les voitures immatriculées dans la Loire n'ont pas eu accès au parking du Parc OL

INSOLITE Plusieurs spectateurs venus assister au derby dimanche n’ont pu accéder au parking en raison d’une plaque d’immatriculation 42…

J.L.

— 

L'accès au parking du Parc OL n'a pas été évident pour tout le monde, dimanche lors du derby. PHILIPPE DESMAZES
L'accès au parking du Parc OL n'a pas été évident pour tout le monde, dimanche lors du derby. PHILIPPE DESMAZES — AFP

Les spectateurs venant de la Loire pour assister au derby ont vécu une drôle de mésaventure dimanche au Parc OL. Aux abords de l’enceinte de Décines, les automobilistes immatriculés dans la Loire ont ainsi été priés de faire demi-tour par les CRS présents, comme le révèle Le Progrès.

>> A lire aussi: «Une ambiance de spectacle», des joueurs stéphanois trollent le Parc OL

Ceux-ci étaient pourtant bien munis d’un billet d’accès au parking. « Un policier m’a dit qu’il avait pour consigne de ne pas laisser rentrer de véhicules immatriculés 42 et il nous a renvoyés vers des parkings extérieurs, comme celui du Leclerc de Meyzieu de l’autre côté de la Rocade », témoigne notamment l’un des usagers concernés.

Même des partenaires de l’OL n’ont pas eu accès à leur parking

Lors d’un comité partenarial, lundi, le sujet a été évoqué par le stadium manager du Parc OL Xavier Pierrot : « Il s’agit d’une erreur d’interprétation d’un arrêté préfectoral. La préfecture avait pris un arrêté d’encadrement interdisant à tous supporters stéphanois de venir en dehors du déplacement officiel limité à 771 personnes et d’afficher ses couleurs (maillots, écharpes…). Les CRS auraient dû faire la part des choses entre des supporters des Verts portant leurs couleurs et des spectateurs dont les voitures sont immatriculées dans la Loire ».

Xavier Pierrot indique que même des partenaires de l’OL ont été bloqués au moment de rejoindre leur parking en raison de leur plaque d’immatriculation 42, qui n’avait décidément pas la cote dimanche du côté du Parc OL.