Lyon: C'est le moment d'investir dans la pierre

IMMOBILIER La tendance se confirme par rapport à l'an dernier...

Caroline Girardon

— 

Vaulx-en-Velin, le 30 aout 2016
Le quartier du Carré de Soie, à cheval sur les communes de Vaulx-en-Velin et Villeurbanne est en pleine mutation. A terme, plus de 1 500 logements seront construits. C. Girardon / 20 Minutes
Vaulx-en-Velin, le 30 aout 2016 Le quartier du Carré de Soie, à cheval sur les communes de Vaulx-en-Velin et Villeurbanne est en pleine mutation. A terme, plus de 1 500 logements seront construits. C. Girardon / 20 Minutes —

Pour les observateurs, c’est le moment d’acheter. Jamais, le marché immobilier ne semble s’être aussi bien porté à Lyon. « Au cours des douze derniers mois, la morosité ambiante n’a pas déteint sur le moral des acquéreurs, pas plus que celui des investisseurs », note la Fnaim du Rhône.

« Lyon est même la ville où il faut miser ces prochaines années. C’est celle qui présente les meilleures garanties », ajoute Thomas Lefebvre, directeur Recherche & Développement du site MeilleursAgents.com. 20 Minutes vous explique pourquoi.

Les taux sont historiquement bas. La situation n’est pas propre à Lyon mais les taux d’intérêt proposés par les banques sont actuellement particulièrement attractifs : 1,8 % en moyenne pour un emprunt réalisé sur 20 ans. « Il fallait compter 2,6 % il y a un an et 4,3 % en juillet 2011 », remarque Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents.com.

« Cela représente une augmentation de 25 % du pouvoir d’achat immobilier des ménages ». « En comptant 1.000 euros de mensualités, on peut aujourd’hui s’acheter six mètres carrés de plus qu’en 2011 à Lyon, et dix mètres carrés dans le Rhône », précise Jean Chavot, président de la Fnaim. D’autant que la situation devrait perdurer.

« On s’attend à voir remonter les taux tous les six mois mais pour le moment rien ne se passe », observe Jean Chavot. « Compte tenu de la politique menée par la BCE (banque centrale européenne) et de l’approche de l’élection présidentielle en France, les taux ne devraient pas remonter à court terme », abonde Thomas Lefèbvre.

>> A lire aussi : Géolocalisation, visite et home staging virtuels: l'immobilier passe au numérique


Les indicateurs sont au vert. Depuis 15 ans, MeilleursAgents.com observe l’évolution des villes à travers les trois piliers fondamentaux du marché : l’emploi, la démographie et les travaux d’infrastructure ou d’amélioration du cadre de vie.

« Lyon arrive en tête de notre classement des villes de demain, présentant les meilleures garanties, explique Thomas Lefèbvre. Le taux de chômage (9 %) est inférieur à la moyenne nationale. On a une population qui croit (+6 % en dix ans) et qui rajeunit avec une moyenne d’âge de 37 ans. Enfin, la ville multiplie les grands projets comme la rénovation de la Part-Dieu ou la transformation du Carré de Soie qui vont améliorer la cadre de vie des habitants ».


Les prix devraient augmenter. Ils ont déjà grimpé de 23 % en dix ans, selon la Fnaim et de 26 % d’après MeilleursAgents. Si ces derniers prédisent une envolée de l’ordre de 30 à 50 % dans les 15 ans. De quoi satisfaire les investisseurs, même si la Fnaim reste plus mesurée : « Il n’y a pas eu d’inflation galopante en dix ans. Les vendeurs ne doivent pas s’attendre à une explosion de la valeur de leur bien ».