Lyon: Responsable d'une résidence étudiante, elle volait les papiers de ses locataires

FAITS DIVERS La quadragénaire aurait par ailleurs falsifié des ordonnances pour acheter des médicaments en grande quantité…

C.G.

— 

Illustration de médicaments
Illustration de médicaments — GILE MICHEL/SIPA

Elle aurait abusé de sa position pour voler les locataires. C’est du moins ce que soupçonnent les enquêteurs. Une femme de 44 ans, responsable d'une résidence étudiante dans le 5e arrondissement de Lyon, a été interpellée la semaine dernière, indique ce lundi la Sûreté du Rhône.

Embauchée depuis un mois, la quadragénaire avait pris l'habitude de visiter les chambres de ses résidents en leur absence. Munie d'un pass de clés fourni par le Crous son employeur, elle est parvenue à s'introduire dans au  moins neuf chambres afin d'y subtiliser des chéquiers, des cartes vitales ou des cartes bancaires, précise la police. Jusqu'à ce qu'elle soit prise la main dans le sac.

Une quantité importante de médicaments

Les policiers qui ont perquisitionné son domicile, ont découvert chez elle, un ordonnancier, des ordonnances falsifiées, un tampon de médecin et une quantité importante de médicaments dont elle ne pouvait justifier de la provenance.

>> A lire aussi: Une pharmacienne lyonnaise soupçonnée d'avoir détourné plus de deux millions d'euros

«Il s'agit d'une autre affaire distincte. L'ordonnancier et le tampon ont été volés lors de deux consultations médicales cet été», précisent les enquêteurs. La quadragénaire aurait ainsi falsifié des ordonnances pour obtenir des médicaments auprès de plusieurs pharmacies de l’agglomération lyonnaise «pour sa consommation personnelle».

Interrogée par les services de police, la mise en cause a reconnu ces faits-là. La justice a ouvert une information judiciaire. En attendant, elle a été laissée libre.