OL: Rachid Ghezzal et Jean-Michel Aulas n'ont pas (totalement) fini leur poker menteur

FOOTBALL Buteur dimanche dans le derby, Rachid Ghezzal n'a toujours pas prolongé avec son club formateur un contrat qui prend fin l'été prochain...

Jérémy Laugier

— 

Rachid Ghezzal, ici félicité par Aldo Kalulu et Corentin Tolisso suite à son but en fin de rencontre dans le derby.
Rachid Ghezzal, ici félicité par Aldo Kalulu et Corentin Tolisso suite à son but en fin de rencontre dans le derby. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Il ne pouvait pas rêver d’un meilleur timing pour (enfin) lancer sa saison. En inscrivant dimanche son premier but depuis cinq mois d’une belle frappe lointaine (2-0, 88e), Rachid Ghezzal a libéré l’OL dans un derby longtemps indécis. « C’est un but qui fait du bien à tout le monde, et surtout à moi », a reconnu l’attaquant lyonnais, qui a remplacé Mathieu Valbuena peu après l’heure de jeu. De quoi définitivement clore un été éprouvant en raison de négociations salariales pour sa prolongation de contrat dans son club formateur (il est lié à l’OL jusqu’en juin 2017)?

« Les choses lui appartiennent. Je pense que nous sommes très proches d’un aboutissement. Là aussi, nous sommes restés zen depuis trois mois. C’est un signe du destin : quand on est capable de marquer le deuxième but contre Saint-Etienne, il faut aussi signer un contrat de longue durée avec l’OL », a glissé Jean-Michel Aulas, tout sourire dimanche soir.

>> A lire aussi: Rachid Ghezzal va-t-il subir les sifflets du Parc OL pour son retour?

Ghezzal : « Une négociation qui prend du temps mais qui se passe bien »

Autant dire qu’en voyant Rachid Ghezzal s’approcher des médias en zone mixte après le derby, on s’attendait presque à une officialisation sous l’euphorie du but contre le voisin stéphanois. « Il faut voir ça avec lui [le président Aulas], a immédiatement confié l’intéressé. Comme j’ai dit récemment, nous sommes proches d’un accord. On est sur une négociation qui prend du temps mais qui se passe bien. On ne va pas s’affoler parce que ça s’est bien passé pour moi ce soir. »

>> A lire aussi: «Rachid Ghezzal est obnubilé par la gagne», confie l’un de ses formateurs lyonnais

Autant dire que le joueur et la direction se renvoient la balle concernant ce dossier tout juste moins épineux qu’il y a quelques semaines. « J’ai cru comprendre que Rachid était très proche d’annoncer sa décision », a insisté JMA, en évoquant en filigrane un rendez-vous à la fin de la trêve internationale, dans une dizaine de jours. Qu’en pense l’international algérien ? « On verra quand je rentre… » Un énième message glissé avec le sourire, mais toujours sans accord à annoncer.

>> A lire aussi: Longtemps malmené, Lyon arrache le derby et retrouve le Top 5 de Ligue 1