Jordy Gaspar, ici aux côtés d'Houssem Aouar lors d'une rencontre de Youth League face à La Gantoise la saison passée.
Jordy Gaspar, ici aux côtés d'Houssem Aouar lors d'une rencontre de Youth League face à La Gantoise la saison passée. — J.Laugier/20 Minutes

FOOTBALL

OL: Qui est Jordy Gaspar, ce latéral pas encore professionnel qui pourrait débuter à Séville?

Initialement prévu dans le groupe de Youth League, Jordy Gaspar (19 ans) pourrait profiter des blessures de Rafael et Jallet pour vivre ses débuts avec les pros ce mardi (20 h 45) en Ligue des champions…

Jordy Gaspar est né en 1997 à Saint-Priest-en-Jarez, une commune de la Loire située entre le stade Geoffroy-Guichard et le centre d’entraînement de l’ASSE à L’Etrat. C’est pourtant bien sous le maillot du voisin lyonnais que ce latéral de 19 ans pourrait vivre son premier match officiel avec l’équipe première, ce mardi (20 h 45) en Ligue des champions à Séville. « Je ne suis pas sûr qu’il ait eu le temps d’apprécier le maillot vert. Il a plutôt grandi avec les sept titres de l’OL dans les années 2000 », sourit Cyrille Dolce, qui l’a entraîné au centre de formation en U13 puis en U15.

Car Jordy Gaspar a rejoint dès l’âge de 10 ans la fameuse académie lyonnaise, après des débuts à Vaulx-en-Velin. Alors milieu axial, celui-ci ne convainc pas vraiment ses formateurs. « En U13, il est même passé sur le fil du rasoir car il stagnait à ce poste, confie Cyrille Dolce. Et puis lors du tournoi international de Plomelin, on a décidé de le tester comme latéral droit et il n’a plus jamais lâché le couloir. » Et même les couloirs, tant ce droitier est presque aussi à l’aise lorsqu’il est positionné sur le côté gauche.

Cyrille Dolce : « C’est le jeune qui a donné le plus de garanties »

« Sa technique de passes et de dribbles a toujours été bien au-dessus de la plupart des latéraux en France. Il a un peu le profil de Jocelyn Angloma ou de Mario Corian [ancien de l’OL de 1987 à 1991] », estime son ex-coach, qui voit aussi en lui « une sangsue » sur le plan défensif. « C’est un vrai défenseur dans l’âme, confirme l'entraîneur des U17 Armand Garrido, pas près d’oublier que cette génération 97 a été championne de France avec lui en ne concédant que sept buts sur toute la saison. Jordy était le coquin de service dans cette équipe. Mais c’est surtout un garçon de tempérament qui va toujours tout faire pour éviter la défaite. »

Autant de qualités qui ont incité Bruno Genesio à l’intégrer dans son groupe lors du traditionnel stage d’avant-saison à Tignes, avant de lui offrir sa chance lors des matchs de préparation. « Pour moi, c’est le jeune qui a donné le plus de garanties à chaque fois », glisse sans hésiter Cyrille Dolce. Pourquoi ces débuts prometteurs n’ont-ils donc pas été suivis d’apparitions en Ligue 1, comme cela a pu être le cas samedi à Lorient pour Olivier Kemen (20 ans), milieu relayeur reconverti sur le côté droit ?

En mars, Jordy Gaspar se voyait marquer dans le derby au Parc OL

Jean-Michel Aulas a peut-être délivré un élément de réponse le 3 septembre, en incitant Jordy Gaspar à vite signer son premier contrat professionnel. Le jeune latéral a eu beau annoncer quelques jours plus tôt sur OLTV que ça n’allait « pas tarder » à être fait, sa situation contractuelle n’est toujours pas réglée un mois plus tard. « Jordy est profondément attaché à son club, assure Cyrille Dolce. S’il devait être lancé pour ce match à Séville, je pense qu’il n’aurait pas froid aux yeux. »

Le pari pourrait paraître assez dingue mais avec les blessures de Christophe Jallet (dos) et désormais de Rafael (contracture), il est le seul véritable spécialiste du couloir droit, bien plus qu’Olivier Kemen, peu convaincant samedi, ou que Tolisso, Yanga-Mbiwa et Mammana. Avant de pouvoir éventuellement défier le 18 octobre son modèle, le Turinois Daniel Alves, Jordy Gaspar est prêt à croquer cette opportunité à pleines dents. En mars dernier, sur OLTV, il s’imaginait même un jour entrer en jeu à la 85e minute d’un derby au Parc OL « pour marquer le but qui délivre l’équipe ». Et si cet insouciant latéral avait pris rendez-vous pour une semaine de folie ?