Le Pen, le corbeau et le maire

F. C. - ©2007 20 minutes

— 

Toussaint gâchée à Saint-Etienne-la-Varenne. Les murs du cimetière de cette commune de 700 habitants du Beaujolais ont été recouverts jeudi de croix gammées et d'insultes visant à nouveau le maire et un de ses adjoints. C'est la troisième fois depuis cet été que Michel Lapalu, sans étiquette, est la cible de tags. Son tort : avoir donné, comme en 2002, son parrainage à Jean-Marie Le Pen pour la dernière élection présidentielle. « Pas par conviction politique mais pour le jeu démocratique », répète son entourage. Le corbeau, qui avait adressé des lettres anonymes après un premier barbouillage sur les murs de la mairie et de l'école fin juillet, veut la démission du maire. L'enquête est toujours entre les mains des gendarmes de Belleville et de la section de recherche de Villefranche.