Lyon: Une enquête antiterroriste ouverte suite à une menace contre la Part-Dieu

JUSTICE Un homme de 25 ans a été interpellé lundi à Villeurbanne. Il était notamment en contact avec un individu au profil radicalisé...

J.Lau.

— 

Une vue generale sur le quartier lyonnais de la Part-Dieu (au fond) depuis Fourviere. Bony
Une vue generale sur le quartier lyonnais de la Part-Dieu (au fond) depuis Fourviere. Bony — SIPA

C’est dans un foyer de Villeurbanne que Sébastien P. a été arrêté lundi. Comme le révèle Le Progrès, cet homme de 25 ans a notamment évoqué l’idée d’une attaque terroriste dans le quartier de la Part-Dieu, connu pour sa gare et son centre commercial. Il a été placé en garde à vue à Lyon suite à des propos aussi inquiétants que délirants, tenus lors de surveillances policières.

Si aucun élément concret n’a été entrevu quant à un éventuel passage à l’acte, la prudence est de mise. Ce natif de Calais a déjà été soupçonné d’appels malveillants à la police en lien avec l’actualité terroriste à Lille, Lyon et Roissy.

Il était en contact avec un homme lié au Roannais Rachid Kassim 

Incarcéré en 2014, il indique s’être converti à l’islam à ce moment-là. Cet homme vu comme instable est surtout pris au sérieux car il était en contact avec un individu radicalisé en lien avec des filières de recrutement. Le nom du Roannais Rachid Kassim, parti depuis plusieurs mois en zone irako-syrienne et apparaissant sur des vidéos de revendication de Daesh, est notamment cité.

« Entre des propos délirants et une manipulation qui peut le faire basculer, la frontière n’est pas facile à tracer », précise au Progrès un enquêteur spécialisé. Tout comme la Préfecture du Rhône, la directrice du centre commercial de la Part-Dieu Véronique Margerie a assuré à 20 Minutes « avoir une entière confiance dans les dispositifs de sécurité actuels du quartier ». Il n'est pour l'instant pas prévu que ceux-ci y soient renforcés.