Lyon: Suicide d'un religieux mis en examen pour agression sexuelle sur mineur

FAITS DIVERS Le dominicain Philippe Dockwiller (43 ans), originaire de Strasbourg, s'est donné la mort samedi...

J.L.

— 

L'homme était enseignant en théologie et littérature à la catho de Lyon (illustration).
L'homme était enseignant en théologie et littérature à la catho de Lyon (illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes

En mars dernier, le dominicain Philippe Dockwiller s’était retiré au couvent Sainte-Marie de La Tourette, à Eveux, près de L’Arbresle (Rhône) après avoir été suspendu de ses fonctions d’enseignant en théologie et littérature à la Catho de Lyon. Celui-ci s’est donné la mort samedi, à 43 ans, révèle le quotidien La Croix.

Mise en examen pour agression sexuelle

Sa suspension faisait suite à sa mise en examen pour agression sexuelle sur mineur, à la suite d’une plainte déposée par les parents isérois d’un garçon de 14 ans. Devant les magistrats du tribunal de Lyon, le religieux originaire de Strasbourg avait « partiellement reconnu les faits en les minimisant », selon une source policière. Il avait alors été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Ces soupçons de pédophilie visant Philippe Dockwiller avaient coïncidé avec l’affaire du père Bernard Preynat, soupçonné d’agressions sexuelles sur de jeunes scouts lyonnais dans les années 70 et 80.