Lyon: Une mosquée de Bron cible d'un tag menaçant

FAITS DIVERS Les faits se sont produits à Bron, dans la banlieue lyonnaise...

F.L. avec AFP

— 

La prière, dans une mosquée. Ilustration.
La prière, dans une mosquée. Ilustration. — P. Magnien - 20 Minutes

« Dehors ou la mort. » Ce message sans équivoque a été tracée sur le muret entourant une mosquée de Bron, située dans le quartier de Terraillon, dans la nuit de mardi à mercredi.

La plaque d’entrée de la mosquée a été recouverte de peinture rouge, a ajouté Belgacem Louhichi, président de l’association culturelle musulmane de Bron (ACMB), qui a annoncé son intention de porter plainte. « C’est la première fois que la mosquée est victime de vandalisme », a déploré le président de l’ACMB.

Le préfet condamne avec la plus grande fermeté

Le préfet du Rhône, Michel Delpuech, a condamné « avec la plus grande fermeté l’inscription découverte sur le muret d’enceinte de la mosquée de Bron ». « Cet acte irresponsable sème la discorde et crée un contexte de division alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale », a-t-il souligné dans un communiqué.

« L’État islamique n’a de cesse de vouloir fracturer la société française. L’État républicain doit y répondre par l’esprit de concorde qui ne saurait laisser place à quelque amalgame que ce soit », a ajouté le préfet, en apportant « tout son soutien aux responsables de la mosquée ». Une enquête a été ouverte pour identifier le ou les auteurs de cette inscription menaçante.