Loire: Une femme de 90 ans violée par un octogénaire dans une maison de retraite

FAITS DIVERS L’agresseur présumé a été mis en examen mais laissé libre…

E.F.
— 
Illustration dans une maison de retraite.
Illustration dans une maison de retraite. — JS EVRARD/SIPA

Ce sont les personnels de la maison de retraite qui ont mis fin à son calvaire. En début de semaine dernière, l’une des résidentes d’un Etablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la Loire aurait été violée par un octogénaire, également hébergé dans cet établissement, relate ce lundi Le Progrès.

Placé dans un autre établissement

Surpris en pleine agression par les employés de la maison de retraite, le résident a été interpellé par les services de la gendarmerie et placé en garde-à-vue. L’homme de 82 ans a ensuite été présenté au parquet de Saint-Etienne, jeudi, et a été mis en examen pour « viol sur personne vulnérable ».

Laissé libre sous contrôle judiciaire, cet agresseur présumé, qui a l’interdiction de retourner dans l’Ehpad où il aurait commis l’impensable, aurait été placé dans un autre établissement de la région, précise le quotidien régional.