Emmanuel Macron «entre en campagne», selon le maire de Lyon

PRESIDENTIELLE Proche du ministre de l’Economie, Gérard Collomb le maire de Lyon, affirme qu’il faut envisager « une offre parallèle » à la candidature de François Hollande…

C.G. avec AFP

— 

Emmanuel Macron quittant l'Elysée le 6 juillet 2016. AFP PHOTO : STEPHANE DE SAKUTIN
Emmanuel Macron quittant l'Elysée le 6 juillet 2016. AFP PHOTO : STEPHANE DE SAKUTIN — AFP

Emmanuel Macron, déjà en campagne ? C’est ce qu’affirme le maire de Lyon Gérard Collomb. Proche du ministre de l’économie, l’élu s’est confié au magazine Le Point, confirmant qu' Emmanuel Macron se tient prêt pour la Présidentielle de 2017. Et entre désormais en campagne.

« Il faut une offre parallèle » si François Hollande ne parvient pas à « régle (r) son problème par rapport aux Français », estime le maire de Lyon, un des fondateurs du pôle des Réformateurs. « Les forces progressistes ont besoin de lui. Macron est utile à tout le monde ».

« Il n’a pas besoin de passer en force »

Gérard Collomb, qui avait déjà dit en mai que la candidature de Macron s’imposerait « naturellement » si François Hollande était en décembre autour de « 14-15 » % dans les sondages et son ministre « aux alentours de 28-30 », enfonce le clou : « Il n’a pas besoin de passer en force, les choses se font naturellement ».

« Si François Hollande règle son problème par rapport aux Français, ça changera la donne, il n’y a qu’à lui que ça appartient », poursuit l’élu qui accueillera mercredi soir à Lyon le Premier ministre Manuel Valls pour la signature du premier pacte Etat-métropole.

Le meeting que l’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée tiendra à la Mutualité à Paris mardi prochain « est le premier d’une grande série », assure le maire de Lyon Collomb. « Il y a déjà 5.500 inscrits » et « une quarantaine de parlementaires vont venir, des gens de la société civile, du monde culturel, des entrepreneurs, etc. ».