Lyon: Débordements à la piscine de Gerland, huit personnes interpellées

FAITS DIVERS Un maître-nageur et des agents de sécurité auraient été agressés par un groupe de jeunes…

Elisa Frisullo

— 

Illustration dans une piscine.
Illustration dans une piscine. — Sebastian Kahnert DPA

A peine quelques jours de chaleur et déjà les esprits s’échauffent à la piscine de Gerland. Jeudi soir, huit personnes ont été placées en garde à vue à Lyon après des débordements survenus dans ce bassin d’été du 7e arrondissement, censé fermer ses portes à la fin de la saison.

Vers 20 heures, dans des circonstances encore floues, le ton est monté entre le personnel de la piscine et un groupe de six jeunes, majeurs et originaires du 8e arrondissement. Un maître-nageur aurait alors été frappé et deux agents de sécurité auraient également subi des violences de la part des baigneurs, relate Le Progrès.

>> A lire aussi : Lyon: Les interpellations se multiplient dans les piscines

Des débordements violents la saison dernière

Ces derniers ont été interpellés le soir même par la police municipale appelée en renfort. Deux jours après ces faits de violence, deux autres individus ont pénétré par effraction au sein de l’établissement nautique. Ils ont alors dégradé des caméras de vidéosurveillance avant de s’en prendre à un vigile. Ces deux hommes ont aussi été arrêtés et placés en garde à vue.

>> A lire aussi : Lyon: La fermeture de la piscine de Gerland relance le débat sur le manque de bassins dans la ville

L’an passé, cette piscine, comme celle de Mermoz, dans le 8e arrondissement, avaient été fermées plusieurs jours, au début de la saison estivale, après avoir connu de violents débordements. Les personnels des piscines avaient alors fait valoir leur droit de retrait.