Drôme: Une fillette de trois ans meurt après des violences répétées

DRAME Soupçonné, son beau-père était sorti récemment de prison, où il avait purgé une peine pour des violences sur son fils...

E.F.

— 

Illustration d'un véhicule des pompiers du Rhône.
Illustration d'un véhicule des pompiers du Rhône. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Elle a succombé après avoir été rouée de coups à plusieurs reprises. Mardi, une enfant de 3 ans est décédée à l’hôpital de Portes-lès-Valence dans la Drôme, où le SAMU, appelé par les parents de la petite victime, venait de la déposer après lui avoir prodigué les premiers soins à domicile.

A l’arrivée des secours, le couple avait évoqué un accident de voiture survenu lundi. Mais l’autopsie réalisée sur le corps de la fillette a confirmé les soupçons des médecins, alertés par les bleus, hématomes et la dent cassée de l’enfant. La petite est décédée d’une hémorragie interne après avoir été battue, relate ce jeudi France Bleu Drôme-Ardèche.

Les deux autres enfants du couple placés

En garde à vue, la mère a confirmé que, depuis sa sortie de prison il y a deux mois, où il purgeait une peine pour avoir violenté un enfant né d’une précédente union, son compagnon battait régulièrement sa fille. Le parquet de la Drôme a ouvert une information judiciaire pour « violences habituelles ayant entraîné la mort, en récidive légale par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans ».

La mère devrait également être poursuivie pour « non-dénonciation de mauvais traitements ». Les deux enfants, nés de l’union de ce couple et âgés de 7 mois et 2 ans, ont été placés. La fillette aurait, comme sa sœur, subie des coups de la part de son père. Un homme qui était sous surveillance des services de la sécurité intérieure pour son fondamentalisme religieux.