Saint-Etienne: La municipalité tente d'enrayer la grève des éboueurs à quelques jours de l'Euro

CONFLIT Le maire de Saint-Etienne exploite toutes les pistes, notamment celle de la justice administrative, pour éviter que les poubelles ne débordent dans sa ville qui doit accueillir quatre matches de l’Euro...

C.G. avec AFP

— 

Les ordures débordent des poubelles en raison d'une grève des éboueurs (illustration)
Les ordures débordent des poubelles en raison d'une grève des éboueurs (illustration) — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Après une semaine de grève des éboueurs, le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau (LR), exploite toutes les pistes, notamment celle de la justice administrative, pour éviter que les poubelles ne débordent dans sa ville qui doit accueillir quatre matches de l’Euro-2016.

Vendredi, après l’échec des négociations menées avec la CGT, seul syndicat à appeler à l’action les 120 agents du service propreté pour faire aboutir des revendications nationale et locale, le premier magistrat a saisi en référé le tribunal administratif de Lyon. Ce recours engagé pour « atteinte à la liberté du travail » doit être examiné mercredi par la juridiction administrative.

Risque sanitaire

Le syndicat va lui saisir la justice pour « entrave à l’exercice du droit de grève », a annoncé lundi une représentante de la CGT, après que le maire, également président de Saint-Etienne Métropole, eut décidé samedi de recourir à un prestataire privé pour la collecte des ordures ménagères qui s’entassent dans les 45 communes de l’agglomération.

« Il y a un risque sanitaire que je ne peux pas accepter », a justifié l’élu qui souhaite « que Saint-Etienne présente sa meilleure image aux yeux du monde » à l’occasion de la compétition de football.