Ramadan: En réponse à la polémique, le maire de Lorette textote

SOCIÉTÉ Gérard Tardy a répondu par SMS aux journalistes qui cherchaient à le joindre au sujet des messages controversés diffusés sur les panneaux de la ville…

E.F.

— 

A Lorette, dans la Vallée du Gier, dans la Loire.
A Lorette, dans la Vallée du Gier, dans la Loire. — Google Maps

La manière qu’il a choisie pour mettre fin à la polémique est assez inhabituelle. Ce lundi après-midi, le maire de la ville de Lorette (Loire), qui a beaucoup fait parler d’elle ces dernières heures suite à des messages controversés diffusés sur les panneaux municipaux à l’occasion du ramadan, a choisi de s’expliquer pas SMS. A certains journalistes qui cherchaient à le joindre, Gérard Tardy a adressé un texto.

>> A lire aussi : Ramadan: Des messages sur les panneaux de la ville créent la polémique à Lorette

« Messieurs les journalistes, j’ai bien eu vos appels. Les deux messages que j’ai mis en ligne sur nos journaux lumineux ne sont que de simples rappels de la loi à l’attention de notre population. Il n’y a pas de quoi faire une tempête dans un verre d’eau dans la presse », a indiqué le maire.

Ce week-end, deux « avis » adressés à la population ont entraîné une vague de réactions et d’indignation dans la commune mais également sur les réseaux sociaux. « Le ramadan doit se vivre sans bruit » et « La République se vit à visage découvert », était-il écrit sur les panneaux lumineux de cette commune de la Vallée du Gier. Pas sûr toutefois que les explications ultra-limitées du maire suffisent à mettre fin à la polémique.