Vaulx-en-Velin: Le Mas du Taureau entame son renouveau

URBANISME Le quartier de Vaulx-en-Velin, théâtre des premières émeutes urbaines de France, devrait profondément changer dans les prochaines années...

Caroline Girardon

— 

Immeuble des Echarmeaux dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin. Lancer le diaporama
Immeuble des Echarmeaux dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin. — Ville de Vaulx-en-Velin

Le projet avait été lancé il y a quinze ans. Il a fallu attendre jeudi pour le voir enfin démarrer. Trois barres d’immeubles du Mas du Taureau àVaulx-en-Velin ont été foudroyées ce jeudi après-midi, marquant ainsi la première étape du renouvellement urbain de ce quartier populaire.

>> A voir aussi : Trois barres d'immeubles du Mas du Taureau dynamitées en huit secondes

Tout un symbole. C’est là que s’étaient déroulées les premières urbaines de France en 1990. Deux ans plus tard, la ville avait à nouveau fait parler d’elle lorsqu’un jeune avait été tué par des gendarmes alors qu’il tentait de forcer un barrage au volant d’une voiture volée. Bilan : Trois nuits d’affrontements, coups de feu sur un commissariat et trente-trois véhicules brûlés ou endommagés.

En 1995 on reparle encore de Vaulx-en-Velin lorsque le terroriste islamiste Khaled Kelkal, enfant du quartier, avait été abattu.

Depuis, le Mas du Taureau aspire à se débarrasser de cette image de banlieue. Et son renouveau est perçu comme « une bonne chose » pour ses habitants. « C’est bien pour la jeunesse et les générations qui arrivent », lâche Marianne.

La municipalité envisage de construire à la place des immeubles détruits des équipements publics : une médiathèque, une maison de quartier, une école comprenant 18 classes et une crèche. Mais pas de nouvelles habitations massives. La commune qui abrite encore 58 % de logements sociaux, entend aller vers « un rééquilibrage ».

Moins de logements sociaux

« L’objectif est de reconstituer sur le quartier une offre de logements diversifiés plus équilibrée entre le logement social et l’accession à la propriété », affirme Michel Le Faou, vice-président de la Métropole, en charge de l’Urbanisme.

Les logements sociaux restant seront réhabilités dans les quatre prochaines années. « D’ici à 2020, environ 240 logements auront été construits, 80 % d’entre eux seront privés et destiné à de nouveaux propriétaires », complète Pierre Dussurgey, le maire de la ville.

Autre priorité : désenclaver le Mas du Taureau. « Une nouvelle connexion en transports en commun est à l’étude avec le Sytral. Elle doit faciliter les liaisons avec le Nord de Villeurbanne où se trouve le campus de La Doua », explique l’élu. Elle doit aussi permettre d’attirer les entreprises, jusque-là peu enclines à venir s’installer à Vaulx-en-Velin.