Foot: Lyon Duchère va au bout de l’exploit en accédant au National

PROMU INATTENDU Avec seulement le septième budget de leur poule en CFA, les Lyonnais ont assuré leur montée en National samedi en l’emportant à Auxerre (1-2)...

Jérémy Laugier

— 

Les Duchérois ont réussi à remonter neuf points de retard en trois mois sur le grand favori de CFA Grenoble.
Les Duchérois ont réussi à remonter neuf points de retard en trois mois sur le grand favori de CFA Grenoble. — Lyon Duchère AS

Le 28 mai 2015, Lyon Duchère avait sauvé sa peau en CFA lors de la dernière journée à Rodez (1-2) grâce à un but de Jérémy Romany à la 89e minute. Un an plus tard jour pour jour, les joueurs de Karim Mokeddem ont signé un scénario à la Leicester. Leur succès (1-2) samedi à Auxerre leur assure une accession inespérée en National.

« J’ai eu du mal à me réveiller ce matin, sourit le président lyonnais Mohamed Tria, auteur d’une belle fête dans un night-club privatisé. J’ai aussitôt vérifié à deux reprises le classement pour m’assurer que nous étions restés premiers durant la nuit ! »

Magnifique... La team Duchere 󾭞

Publié par Aït-ouarab Ahmed sur samedi 28 mai 2016

Karim Mokeddem : « Le tempérament va souvent de pair avec le talent »

« Nous n’avons pas encore bien réalisé notre exploit. Après notre dernière saison difficile, on s’est tous remis en question et nous avons été une vraie famille », apprécie Karim Mokeddem. L’entraîneur duchérois souligne notamment le recrutement « pas loin du perfect », avec Nicolas Seguin, Djibi Banor, Cédric Tuta et Rafik Bouderbal, notamment auteur d’un but incroyable à Grenoble (0-2, vidéo ci-dessous).

7e budget de sa poule de CFA, Lyon Duchère a su reprendre neuf points à l’immense favori isérois en trois mois. « Mes joueurs traînent une étiquette de ‘‘bad boys’’ mais ils ont montré que le tempérament va souvent de pair avec le talent », indique Karim Mokeddem, qui poursuivra l’aventure en National en espérant voir arriver cet été une recrue par ligne.

Le dossier duchérois est passé avec succès devant la DNCG

« Nous allons conserver 90 % de l’effectif, confirme Mohamed Tria. Je ne suis pas persuadé que le niveau soit beaucoup plus élevé en National qu’en CFA. Assurons notre maintien et l’appétit viendra en mangeant. » Le dossier duchérois est déjà passé avec succès devant la DNCG, tant pour le budget [estimé à 1,5 million d’euros] que pour le stade Balmont. Mais le président duchérois aimerait davantage de soutien de la part de la Ville de Lyon que la subvention actuelle de 200.000 euros.

« L’essentiel reste la fierté de tout un quartier populaire pas habitué aux bonnes nouvelles », insiste Mohamed Tria, qui reconnaît avoir failli démissionner une dizaine de fois en huit ans de présidence. Sa persévérance a fini par être récompensée avec ce groupe essentiellement composé de joueurs lyonnais.