Isère: Une étudiante suicidaire provoque une violente collision près de Grenoble

FAITS DIVERS Deux automobilistes qui tentaient d’éviter la jeune femme se sont percutés de plein fouet…

E.F.

— 

Des fonctionnaires de la Police nationale. Illustration.
Des fonctionnaires de la Police nationale. Illustration. — S. Alcalay / Sipa

Elle déambulait au beau milieu de la nuit sur la route nationale 481, au niveau de Saint-Martin-le-Vinoux, près de Grenoble, en Isère. Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2 heures du matin, deux automobilistes qui circulaient sur cet axe à double sens, se sont percutés de plein fouet, alors qu’ils tentaient d’éviter une jeune femme de 20 ans aux intentions suicidaires qui divaguait dangereusement sur la chaussée.

Un homme dans un état critique

L’un des conducteurs, très choqué, est ressorti indemne du choc frontal, selon Le Dauphiné Libéré. Mais le second automobiliste, en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours, a été transporté à l’hôpital Michallon, près de Grenoble, après avoir été longuement réanimé sur place. L’homme, âgé de 31 ans, était toujours jugé critique samedi.

L’étudiante, entendue par les services de police la nuit du drame, a été hospitalisée en milieu psychiatrique. L’enquête se poursuit.