Haute-Loire: Emprisonné au Népal depuis huit mois, un Français obtient la grâce présidentielle

FAITS DIVERS Renaud Meyssonier était en prison depuis le mois d'octobre

Francois Launay

— 

Renaud Meyssonnier dans une famille lors de son voyage en Mongolie.
Renaud Meyssonnier dans une famille lors de son voyage en Mongolie. — http://www.soutien-renaud-nepal.fr/

Il clamait sa bonne foi depuis huit mois. Emprisonné au Népal pour usage de fausse monnaie, le Français Renaud Meyssonier est libre depuis ce samedi matin. Il a obtenu ce 28 mai, jour de la République au Népal, la grâce présidentielle comme le raconte France 3 Auvergne.

Parti en mai 2015 pour faire un tour du monde, le globe-trotter avait vu son voyage tourner au cauchemar quelques mois plus tard.

>> A lire aussi : Népal: Un globe-trotter français emprisonné, son père alerte

Emprisonné pour fausse monnaie

Le 17 octobre dernier, il avait voulu régler son visa népalais en dollars (38 dollars). Sauf que le Français ignorait que ses billets étaient des faux.

Les policiers népalais avaient également retrouvé sur lui vingt et un billets de cent dollars, des billets d’offrande que le jeune homme savait factices, mais qu’il conservait pour leur intérêt ethnographique.

Conséquence, il avait été condamné à un an de prison par la justice népalaise.Un comité de soutien s’était créé dans la foulée pour réclamer sa libération. Le soulagement est aujourd’hui de mise.