«Qui je suis pour demander des garanties à une institution comme l'ASSE?», lance Galtier

FOOTBALL Après le revers de son équipe ce samedi face au LOSC (0-1), l'entraîneur stéphanois n’a pas levé le doute concernant son avenir, malgré son contrat le liant à l’ASSE jusqu’en 2018…

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Christophe Galtier a rappelé ce samedi qu'il était encore sous contrat avec l'ASSE pendant deux saisons.
Christophe Galtier a rappelé ce samedi qu'il était encore sous contrat avec l'ASSE pendant deux saisons. — FRED TANNEAU / AFP

Quelques minutes avant la très attendue conférence de presse de Christophe Galtier, le coprésident de l’ASSE Bernard Caiazzo s’est simplement fendu d’un « Nous allons apaiser tout le monde dans la semaine » en quittant le Chaudron.

Autant dire que ça ne suggérait guère de scoop fracassant ce samedi quant à l’avenir de l’entraîneur stéphanois, quatre jours après la parution d’une interview dans La Gazzetta dello Sport accréditant la thèse d’un départ. Christophe Galtier s’est bel et bien montré énigmatique, au soir d’une défaite (0-1) face à Lille synonyme de 6e place ne garantissant pas la Ligue Europa.

>> A lire aussi: Lille s'assure la Ligue Europa aux dépens de Saint-Etienne

Serez-vous encore stéphanois la saison prochaine ?

Je viens d’échanger assez longuement avec M.Caiazzo et M.Romeyer. En ayant le plus de lucidité possible et en mettant le côté affectif de côté. Il n’y a pas de distorsion, ni même de tension entre la direction du club et moi. Mais on enchaîne des saisons éprouvantes et j’ai toujours dit qu’il était important de faire mieux voire aussi bien [d’une saison par rapport à la précédente].

Si on doit faire aussi bien ou mieux la saison prochaine, il doit y avoir autour de l’équipe une organisation différente qui doit nous permettre de gérer au mieux le nombre de matchs à jouer et de s’améliorer. Il est ressorti de ce dialogue que nous devons nous voir cette semaine.

Réclamez-vous des garanties sportives ?

Non, je suis simplement l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne. Qui je suis pour demander des garanties à une institution comme Saint-Etienne ? Je n’ai jamais demandé de garanties ou de pouvoir élargi. Je n’ai jamais rien demandé. Je veux simplement qu’on réfléchisse à améliorer certains secteurs pour vivre des saisons riches en émotions. Voilà ce que j’ai fait remonter à M.Caiazzo et M.Romeyer. On se verra cette semaine pour une très grosse réunion de travail afin d’échanger autour d’un projet. Je ne peux pas vous en dire plus.

A combien estimez-vous vos chances de rester à l’ASSE ?

Il n’y a pas de pourcentage. M.Caiazzo me l’a fait remarquer et je suis tout à fait d’accord avec lui : je suis sous contrat avec le club pendant deux ans.

>> A lire aussi: Christophe Galtier se demande s’il n’a pas «déjà tout donné» à Saint-Etienne