Loi Travail : Les locaux du PS saccagés à Lyon

CONTESTATION Deux cents personnes se sont rassemblées à Lyon mardi soir avant que la situation ne dégénère...

C.G.
— 
Illustration du Parti Socialiste
Illustration du Parti Socialiste — N. Messyasz / Sipa

Des vitres explosées, des tables saccagées, des bureaux renversés, des chaises lancées avec rage dans les rues voisines. Un canapé éjecté à l’extérieur… Mardi soir, une poignée d’opposants lyonnais à la loi Travail, ulcérés par le recours à l’article 49-3 pour faire passer la loi, se sont déchaînés sur les locaux du parti socialiste à la Croix-Rousse.





Sur la seule vitre épargnée par les jets de projectile, ils ont inscrit en rouge « Parti de merde » avant de taguer un mur voisin extérieur.





Un peu plus tôt dans la soirée, près de 200 personnes s’étaient rassemblées place des Terreaux où le mouvement Nuit Debout s’était donné rendez-vous.

Le cortège s’est ensuite élancé vers les quais de Saône et du Rhône, barrés par les camions de CRS, tandis que les casseurs ont filé vers la Croix-Rousse.