VIDEO. OL: Mapou Yanga-Mbiwa s'offre «une Thuram» et les supporters chantent pour lui

FOOTBALL Auteur d'un doublé samedi dans la démonstration lyonnaise (6-1) contre l'ASM, le défenseur s'est vu dédier une improbable chanson par le Virage Nord au Parc OL...

Jérémy Laugier

— 

Mapou Yanga-Mbiwa a inscrit le premier doublé de sa carrière csamedi face à Monaco.
Mapou Yanga-Mbiwa a inscrit le premier doublé de sa carrière csamedi face à Monaco. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

La cote d’un doublé de Mapou Yanga-Mbiwa dans une victoire envoyant l’OL en Ligue des champions aurait été phénoménale à Noël. Celle d’une chanson du Virage Nord consacrée à la recrue défensive lyonnaise, jusque-là prise en grippe par les supporters, aurait aussi été digne du titre de champion de Leicester.

L’ancien roc montpelliérain a commencé à retourner le public en début d’année 2016, après la prise de fonction de Bruno Genesio mais aussi l’arrivée dans le staff de Claudio Caçapa. Solide et efficace, Mapou Yanga-Mbiwa l’a à nouveau été samedi dans l’éclatante démonstration de force des Lyonnais face à Monaco (6-1).

>> A lire aussi: Comment Mapou Yanga-Mbiwa a-t-il pu se métamorphoser aussi vite cette saison à Lyon?

Mapou Yanga-Mbiwa : « Je ne sais pas comment ils ont trouvé ça »

Mais l’histoire a viré au paranormal lorsque le défenseur de 27 ans s’est tranquillement offert un doublé (34e, 60e). Pas mal pour un joueur ayant jusque-là inscrit seulement 5 buts en 10 saisons professionnelles… « Il a fait une Thuram [en référence à ses deux buts contre la Croatie en 1998], s’amuse Bruno Genesio. Il était au plus bas avant la trêve et c’est un beau clin d’œil qu’il réalise un doublé dans un match comme ça. »

Une performance imprévisible qui n’a pas manqué d’inspirer un Parc OL euphorique toute la soirée. En fin de rencontre et jusque tard dans la nuit, le tout nouvel hymne à la mode a ainsi été « Mapou Yanga-Mbiwa, lalalala », repris fiévreusement par tout le Virage Nord. Le tout avec une danse en référence à la séquence de chambrage culte aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. « Ça fait plaisir, c’est chaleureux. Je ne sais pas comment ils ont trouvé ça mais ils se sont ''gavés'' », sourit l’intéressé, conscient que sa première saison lyonnaise rappelle à quel point l’univers du football est versatile.

>> A lire aussi: L'OL lamine Monaco (6-1) et réussit son pari de retrouver la Ligue des champions