Lyon : Un médiateur nommé pour sauver le musée des Tissus

CULTURE L'établissement a obtenu un sursis de 9 mois mais la CCI de Lyon, son propriétaire entend toujours le fermer pour des raisons budégtaires...

C.G.

— 

Le musée des Tissus de Lyon pourrait définitivement fermer à la fin de l'année 2016.
Le musée des Tissus de Lyon pourrait définitivement fermer à la fin de l'année 2016. — JEFF PACHOUD AFP

L’avenir du Musée des tissus de Lyon s’inscrit toujours en pointillé même si l’établissement avait obtenu un sursis de neuf mois, en mars dernier. Le gouvernement vient de nommer un médiateur, chargé « d’identifier toutes les hypothèses pertinentes » censées sauver le musée.

Il s’agit de Thierry Le Roy, président du Centre national du costume de scène à Moulins (Allier). Egalement conseiller d’Etat, il devra fournir un pré-rapport début juin, révèle la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) de Lyon, propriétaire du musée.

Un point d’étape le 27 juin

Dans un contexte de baisse des recettes fiscales, cette dernière a affirmé à plusieurs ne plus vouloir gérer cette institution, qui renferme la plus belle collection de textiles au monde.

>> A lire aussi : Plus de 92.000 signatures contre la fermeture du musée des Tissus

En mars, elle s’était engagée à maintenir l’établissement ouvert le temps qu’un nouveau repreneur et une solution soient trouvés. « Nous ferons un point d’étape lors de la prochaine assemblée générale du 27 juin. Au regard de l’avancée du dossier, nous soumettrons au vote des élus la question de l’engagement de la procédure de fermeture du musée », prévient Emmanuel Imberton, le directeur de la CCI.

Le ministère de la Culture, la mairie de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes devront donc trouver une solution. Si le maire travaille à la recherche de mécènes, la CCI de son côté n’a jamais caché qu’elle souhaiterait un rapprochement du Louvre.