La Sécu veut s'assurer qu'elle se fait bien comprendre

C. B. - ©2007 20 minutes

— 

La Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de Lyon veut simplifier ses courriers aux assurés. Elle a annoncé hier vouloir « supprimer tout le jargon administratif » de ses lettres et les rendre « plus courtes » dès janvier 2008. « 10 % des dossiers sont retournés incomplets à la CPAM en raison d'une incompréhension, surtout chez les populations les plus précaires », assure Patricia Courtial, sous-directrice en charge du pôle qualité. La Sécu veut réduire le temps de traitement des dossiers pour éviter de pénaliser les malades.