Lyon: La rue Garibaldi poursuit sa métamorphose

AMÉNAGEMENT La seconde tranche de travaux va s’échelonner de la mi-mai à fin 2017…

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 3 mai 2016. La rue Garibaldi vue depuis la Tour Incity à Lyon,  va être requalifié en artère apaisée et verte.
Lyon, le 3 mai 2016. La rue Garibaldi vue depuis la Tour Incity à Lyon, va être requalifié en artère apaisée et verte. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Depuis le printemps 2014, les riverains et les usagers de la rue Garibaldi profitent, entre les rues Vauban et Bouchut, d’un cadre de vie nettement plus calme et végétalisé. Pour connaître cette métamorphose sur le second tronçon de cet axe reliant la ville du nord au sud, il faudra encore patienter jusqu’à fin 2017.

D’ici-là, ce sont plutôt les grues et autres engins de chantier qui vont rythmer la vie sur cette artère de Lyon, entre les rues Bouchut et d’Arménie, où doit commencer à la mi-mai la seconde phase de la requalification menée par la Métropole de Lyon.

>> A lire aussi : La rue Garibaldi s'ouvre aux bus

Après avoir réaménagé un premier tronçon de 800 mètres pour un coût de 25 millions d’euros, le Grand Lyon va investir sept millions d’euros pour transformer cette voie « aux caractéristiques autoroutières en voie apaisée, sur laquelle cohabiteront tous les modes de déplacement », a indiqué ce mardi le président de la Métropole Gérard Collomb.

La trémie sera comblée

Sur cette portion, comme lors de la première phase de travaux, la trémie sous laquelle s’engouffrent des milliers de véhicules chaque jour, sera comblée, rappelle l’urbaniste-paysagiste Alain Marguerit. Trois voies de circulation seront conservées au centre, entre les rues Bouchut et Rancy, et deux voies sur le reste du parcours. Un site propre sera réservé aux bus et des pistes cyclables et de larges trottoirs dédiés aux piétons viendront compléter ce nouvel aménagement.

Vue de la rue Garibaldi, sur la seconde portion qui doit être requalifiée entre mai 2016 et fin 2017 à Lyon.
Vue de la rue Garibaldi, sur la seconde portion qui doit être requalifiée entre mai 2016 et fin 2017 à Lyon. - Atelier Marguerit

Pour végétaliser ces lieux aujourd’hui très minéraux, 82 arbres seront plantés de part et d’autre de la rue, des bandes végétales seront créées et trois terrasses construites. Pendant toute la durée du chantier, la circulation sera maintenue sur la rue, mais perturbée.

De la mi-mai à fin septembre, les travaux se résumeront à des interventions sur les réseaux de gaz, d’électricité et télécoms. Les véhicules continueront de passer sous la trémie mais le trafic dans les contre-allées sera réduit.

La circulation maintenue mais perturbée

D’octobre à juillet 2017, la circulation s’écoulera sur la contre-allée ouest afin de permettre la suppression de la trémie et l’aménagement des futures voies centrales. Entre l’été et la fin 2017, la rue sera rouverte au trafic et les carrefours avec les rues transversales seront ponctuellement fermés. Cette dernière phase de chantier sera consacrée à la création des trottoirs, du site propre pour les bus, du corridor écologique et de la piste cyclable.

Le troisième tronçon de Garibaldi, tout aussi minéral, bruyant et peu agréable à vivre, ne sera pas requalifié au cours de ce mandat.