ASSE: La Bretagne manque à Fabien Lemoine, qui aimerait revenir au Stade Rennais

FOOTBALL Le milieu de terrain stéphanois ne cache pas, dans une interview accordée au «Progrès», qu’il souhaiterait être transféré en Bretagne cet été…

Jérémy Laugier

— 

Ici à la lutte avec le Lorientais Romain Philippoteaux, le 24 avril 2016, Fabien Lemoine pourrait vivre ses dernières semaines sous le maillot stéphanois. JEFF PACHOUD
Ici à la lutte avec le Lorientais Romain Philippoteaux, le 24 avril 2016, Fabien Lemoine pourrait vivre ses dernières semaines sous le maillot stéphanois. JEFF PACHOUD — AFP

Fabien Lemoine a beau souligner qu’il y a « une belle fin de saison à vivre », il n’a pas hésité à évoquer son avenir personnel dans une interview parue ce jeudi dans Le Progrès. Le milieu de terrain a ainsi indiqué qu’il ne prendrait pas forcément part à une sixième saison consécutive avec l’ASSE (actuellement 5e de Ligue 1).

Arrivé du Stade Rennais en 2011, il aimerait clairement retrouver son club formateur. « Cela a failli se faire il y a deux ans, confie l’actuel joueur des Verts. Je ne cache pas que cela me ferait plaisir de retourner là-bas. J’ai été très bien accueilli à Saint-Etienne, où ma carrière est montée en intensité. Mais là-haut, ça me manque… »

>> A lire aussi: «J'étais intéressé par un retour au Stade Rennais», reconnaît Fabien Lemoine

Lemoine, Clément et Cohade ont tenu à échanger avec Romeyer

Un appel du pied qui peut paraître surprenant, à trois journées de la fin du championnat, d’autant que Fabien Lemoine reproche dans le même temps le timing de critiques récentes de Roland Romeyer à l’encontre du milieu de terrain stéphanois. « Il a vieilli et il n’est pas à la hauteur des saisons précédentes », avait lancé le co-président de l’ASSE.

Accompagné de Jérémy Clément et Renaud Cohade, également visés, Lemoine a tenu à rencontrer Roland Romeyer mercredi. « Cela n’arrive pas forcément au bon moment puisqu’il reste trois matchs, mais c’est bien d’en discuter. J’aurais préféré que cela se passe en interne », a confié le Breton au Progrès. Ses dirigeants doivent partager son avis, ce jeudi, au sujet de son souhait annoncé de retourner à Rennes.