Vénissieux : Des salariés bloquent le site de Bosch

ECONOMIE La direction allemande prévoit un plan d’économie de 19,5 millions d’euros d’ici à 2018...

20 Minutes avec AFP

— 

Quelque 250 salariés de l’équipementier allemand Bosch ont bloqué mardi le site de Bosch à Vénissieux.
Quelque 250 salariés de l’équipementier allemand Bosch ont bloqué mardi le site de Bosch à Vénissieux. — Fred Dufour AFP

Quelque 250 salariés de l’équipementier allemand Bosch ont bloqué mardi le site Rexroth de Vénissieux, près de Lyon, pour protester contre un projet de délocalisation et 180 suppressions d’emplois.

A l’appel d’une intersyndicale CGT-FO-CGC, les manifestants ont bloqué dès 5h30 tous les accès du site où travaillent quelque 700 salariés des trois entités de Bosch, selon la direction.

19,5 millions d’euros d’économie

La direction allemande a annoncé le 2 février un plan d’économie de 19,5 millions d’euros d’ici à 2018, à travers une restructuration de la branche Rexroth, qui compte 360 salariés à Vénissieux, et une délocalisation partielle en Turquie de l’entité pièces détachées pour engins de chantier.

L’intersyndicale « exige que la direction abandonne son scénario et entende nos propositions pour sauvegarder l’emploi », a déclaré Michel Viala, délégué CGT. « On réclame un impact moins important sur le site », a-t-il poursuivi à l’issue d’une rencontre avec la direction allemande.

Une assemblée générale des grévistes est prévue mercredi matin pour décider de la suite du mouvement.