Lyon : Jean-Michel Aulas en colère, il ne veut pas que le LOU s'installe à Gerland

POLEMIQUE Le président de l'Olympique Lyonnais s'estime trahi par le maire de Lyon...

C.G.

— 

Jean-Michel Aulas est fâché après un reportage de L'Equipe 21.
Jean-Michel Aulas est fâché après un reportage de L'Equipe 21. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Jaloux ? Vexé ? Inquiétude pour la rentabilité de son grand stade ? Jean-Michel Aulas n’a en tout cas pas du tout envie que le LOU Rugby joue à Gerland la saison prochaine.

Et il ne s’est pas privé de le dire. Le président de l' Olympique lyonnais ne décolère pas depuis que Gérard Collomb, le maire de Lyon en a fait l’annonce.

>> A lire aussi : Lyon : Collomb annonce que le LOU jouera à Gerland en janvier 2017

« Je suis tombé de ma chaise », s’indigne-t-il ce mardi dans les colonnes du Progrès. « J’étais à ses côtés, vendredi soir, lors du match contre Nice et il ne m’avait rien dit », ajoute-t-il, laissant entendre qu’il se sentait trahi.

Pourtant, l’installation du club de rugby lyonnais, qui retrouvera l’élite la saison prochaine, au stade de Gerland est loin d’être une surprise.L’idée a été évoquée, il y a déjà longtemps, avant même que l’OL ne déménage et prenne ses quartiers au Grand Stade de Décines.

Un préjudice pour le Grand Stade ?

Sauf que Jean-Michel Aulas espérait que le club de rugby patiente jusqu’en 2019 pour fouler la pelouse de Gerland….afin de ne pas faire concurrence à son grand stade. « Tel qu’il est présenté par Olivier Ginon, le projet peut porter préjudice au parc OL. Il y a concurrence en matière de cible, d’hospitalités et de festivités », estime l’homme d’affaires.

Olivier Ginon, propriétaire du LOU, dirige également la société GL Events, leader mondial de l’événementiel. Il a proposé à la ville de Lyon, propriétaire du stade de Gerland (inutilisé depuis le départ de l’OL), d’organiser des concerts ou de grands événements, le reste de l’année.