Ligue 1: L'OL en pleine opération séduction avec Hatem Ben Arfa

FOOTBALL A deux jours d’un match crucial face à Nice, dans la course à la deuxième place, Bernard Lacombe a annoncé ce mercredi « rêver de revoir Hatem Ben Arfa à Lyon »…

Jérémy Laugier

— 

Hatem Ben Arfa sous le maillot lyonnais en novembre 2007, ici face à l'OM de Lorik Cana et... Mathieu Valbuena.
Hatem Ben Arfa sous le maillot lyonnais en novembre 2007, ici face à l'OM de Lorik Cana et... Mathieu Valbuena. — PHILIPPE MERLE / AFP

C’est un sujet sur lequel l’OL aime bien s’exprimer en ce moment. Surtout dans une semaine marquée par une affiche Lyon-Nice vendredi (20 h 30) cruciale dans la course à la deuxième place… La superbe saison d’Hatem Ben Arfa avec les Aiglons (16 buts et 4 passes décisives en L1) ne laisse pas l’OL indifférent.

« On rêve de le revoir chez nous, c’est un phénomène, s’est ainsi enthousiasmé Bernard Lacombe mercredi. Je pense qu’il aura énormément de propositions mais je sais qu’il a toujours beaucoup aimé notre club. »

>> A lire aussi: Et si Ben Arfa revenait à Lyon pour régaler avec Fekir?

Bruno Genesio : « Hatem est le joueur le plus talentueux que j’aie vu à Lyon »

Si l’aventure lyonnaise de Ben Arfa s’est mal conclue, avec un transfert compliqué vers l’OM au cours de l’été 2008, l’ancien prodige a remporté ses quatre premiers titres de champion et une Coupe de France avec son club formateur. L’attaquant international, libre à la fin de la saison, a surtout laissé d’excellents souvenirs lors de ses débuts professionnels dans le Rhône.

« Hatem est le joueur le plus talentueux que j’aie vu à Lyon, nous confiait en novembre dernier Bruno Genesio. Il avait tout, au niveau technique, athlétique et tactique. C’est un joueur intelligent qui voit tout avant les autres. Avec Karim Benzema, ils arrivaient à se trouver sans se regarder. »

>> A lire aussi: Pourquoi Hatem Ben Arfa et Nabil Fekir sont-ils «des génies»?

Samuel Umtiti : « Hatem devait selon moi finir au Barça ou au Real »

Véritable patron de la défense lyonnaise, Samuel Umtiti reconnaît qu’ado, il allait voir la réserve lyonnaise jouer en CFA car « Hatem (le) faisait rêver ». « C’était un phénomène qui devait selon moi finir au Barça ou au Real. Ça devait être énorme de jouer avec lui », nous expliquait-il en début de saison. Peut-être aura-t-il la possibilité d’évoluer dans quelques mois aux côtés d’un trio offensif de feu Ben Arfa-Fekir-Lacazette.

Bruno Genesio tient également à mettre en avant la personnalité de l’attaquant de 29 ans, longtemps décrit comme un jeune homme ingérable : « Hatem n’est pas plus compliqué à gérer qu’un autre joueur. C’est un garçon attachant ». Il croisera juste les doigts, vendredi, pour que son ancien protégé ne complique pas les chances de l’OL de retrouver la Ligue des champions.