Un arbitre de foot violemment agressé au cours d'un match en Haute-Loire

FAITS DIVERS L'homme de 26 ans aurait été roué de coups par des joueurs dimanche à Aurec-sur-Loire...

E.F.
— 
Illustration foot.
Illustration foot. — DR

Il a simplement brandi un carton rouge au cours du match. Une mesure qui a lui valu de finir aux urgences après un sérieux passage à tabac. Dimanche après-midi, un arbitre officiel de 26 ans a été violemment agressé par des joueurs lors d’un match de football de 3e division qui opposait, au stade des Echaneaux à Aurec-sur-Loire (Haute-Loire), l’équipe 2 du FC Aurec et l’AS Riotordoise, relate ce lundi Le Progrès.

Après avoir sanctionné les Aurecois, suite à une faute incontestable selon des témoins du match, l’homme se serait pris une pierre à la jambe, jetée depuis les tribunes. L’arbitre aurait alors décidé de stopper le match. Mais plutôt que de quitter le terrain et d’aller aux vestiaires, certains joueurs d’Aurec auraient pris à partie le jeune homme et l’auraient encerclé avant que l’un d’eux ne lui assène un coup de tête.

Une plainte sans doute déposée ce lundi

A terre, l’arbitre aurait encore essuyé une pluie de coups avant de réussir à s’échapper pour se réfugier dans les vestiaires, tandis que le terrain était envahi et que des joueurs des deux équipes s’échangeaient quelques coups.

Emmené aux urgences par son délégué, l’arbitre, souffrant d’une entorse cervicale et de multiples contusions, est ressorti de l’hôpital avec une incapacité temporaire de travail de huit jours, précise le quotidien régional. Il devrait porter plainte dès ce lundi.

Suite à cette agression, perpétrée en public, le président du district de la Haute-Loire, Raymond Fournel, a indiqué au Progrès que « les instances, avec la commission de discipline, mettront tout en œuvre pour savoir ce qu’il s’est exactement passé et sanctionner comme il se doit ». « Ça ne doit jamais se passer sur un terrain. C’est intolérable », a-t-il estimé.