OL: Après Nabil Fekir, découvrez son petit frère de 18 ans Yassin

FOOTBALL Pour la première fois de sa jeune carrière, Yassin Fekir s'est retrouvé dans le même groupe que son grand frère international Nabil, ce samedi en CFA...

Jérémy Laugier
— 
Yassin Fekir, ici à l'échauffement ce samedi, a participé à son deuxième match de CFA ce samedi.
Yassin Fekir, ici à l'échauffement ce samedi, a participé à son deuxième match de CFA ce samedi. — Jérémy Laugier/20 Minutes

Avant de repartir ensemble à l’arrière d’une voiture, les deux frangins Nabil et Yassin Fekir se sont simplement croisés ce samedi lors de la défaite de l’OL en CFA face à Chasselay (0-1). L'attaquant international est sorti à la mi-temps et il a guetté de loin son petit frère Yassin s’échauffer longuement, avant qu’il n’entre en jeu à la 85e minute.

Pour son deuxième match en CFA à seulement 18 ans,l’habituel U19 était ravi de figurer pour la première fois de sa vie dans le même groupe que Nabil. « On s’est assis l’un à côté de l’autre dans le vestiaire et on a parlé ensemble comme on le fait à la maison », sourit Yassin Fekir, un peu intimidé.

>> A lire aussi: «Beaucoup de monde attend mon retour», ressent Nabil Fekir, qui a joué une mi-temps en CFA

Il y a du Nabil en Yassin, « sur la vivacité et la technique »

Cette belle histoire du week-end lyonnais n’a pas manqué de faire réagir au sein de l’équipe réserve du club. « On a tous trouvé ça assez marrant de découvrir les deux Fekir dans la liste pour ce match », confie l’attaquant Mour Paye. Pour lui, il y a du Nabil dans le jeu de Yassin : « On peut sentir ça sur la vivacité et sur la technique comme il a pu le montrer sur sa rentrée ».

« Je ne fais pas attention à mon style de jeu mais certains coéquipiers me font remarquer ça », commente modestement l’intéressé, qui évolue au milieu du terrain.

Yassin Fekir évolue habituellement avec les U19 lyonnais.
Yassin Fekir évolue habituellement avec les U19 lyonnais. - Jérémy Laugier/20 Minutes

Celui-ci ne cache pas son admiration pour son grand frère, même à l’occasion de sa reprise en demi-teinte ce samedi : « Il fait ce qu’il veut sur un terrain, et en CFA c’est forcément plus facile pour lui ».

Visiblement, il s’est aussi penché précisément sur son dossier médical, à l’occasion de cette reprise tant attendue. « Son genou s’est refait et maintenant, il n’a que 6 % de chances qu’il pète à nouveau », balance Yassin, prêt à reprendre le flambeau Fekir à l’OL.