Loi Travail : A Lyon, la manifestation dérape en fin de cortège

GROGNE Les participants, peu enclins à se disperser, ont été évacués de la place Bellecour à coup de gaz lacrymogène et canons à eau…

C.G.

— 

A Lyon, le cortège était encadré par de nombreuses forces de sécurité comme lors de la manifestation du 17 mars. KONRAD K/SIPA
A Lyon, le cortège était encadré par de nombreuses forces de sécurité comme lors de la manifestation du 17 mars. KONRAD K/SIPA — SIPA

La manifestation contre la réforme du code du travail a ressemblé entre 12.000 (selon la police) et 30.000 personnes (selon les organisateurs) à Lyon ce jeudi après-midi.

Le cortège, parti de la Manufacture des tabacs a lentement déambulé vers la place Bellecour où un important dispositif de sécurité avait été mis en place. Des camions de CRS bloquaient les principales rues permettant d’accéder à la place

La manifestation s’est rapidement crispée lorsque des œufs ont été jetés sur des gendarmes chargés d’encadrer le cortège. Puis, la situation s’est tendue à l’arrivée. Des gaz lacrymogènes ont été lancés place Bellecour.

Deux canons à eau pour disperser les manifestants

Les forces de sécurité ont également arrosé les participants qui refusaient de se disperser, à l’aide de deux canons à eau.

Vingt personnes, visages encagoulés pour la plupart, ont été interpellées place Bellecour pour des jets de projectile, selon la Préfecture du Rhône.

Dans la matinée, avant que la manifestation officielle ne débute, 300 lycéens avaient défilé dans les rues de Lyon. Des casseurs s’étaient mêlés au cortège dégradant les abords des facultés situées le long des quais Claude Bernard.