OL: Nabil Fekir avait «un rôle limité sur le côté», estime Bruno Genesio

FOOTBALL Lors d’un entretien qu’il avait accordé à « 20 Minutes » en novembre, l’actuel entraîneur de l’OL se penchait sur le meilleur positionnement que pourrait avoir selon lui Nabil Fekir, désormais prêt à revenir…

Jérémy Laugier

— 

Pour son dernier match sous le maillot lyonnais avant sa grave blessure au genou, Nabil Fekir avait inscrit un triplé à Caen (1-4) le 29 août.
Pour son dernier match sous le maillot lyonnais avant sa grave blessure au genou, Nabil Fekir avait inscrit un triplé à Caen (1-4) le 29 août. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Les supporters lyonnais comptent les jours avant le match Montpellier-OL, la semaine prochaine, qui marquera le grand retour en Ligue 1 de Nabil Fekir. Gravement touché au genou il y a près de sept mois avec les Bleus, le prodige de l’OL découvre actuellement Bruno Genesio en tant qu’entraîneur principal du club. En novembre dernier, lorsqu’il était encore adjoint d’Hubert Fournier, celui-ci avait longuement décrypté avec 20 Minutes le parcours de Fekir à Lyon.

« En étant très franc, je ne pensais pas qu’il arriverait au niveau qui était le sien avant sa blessure », expliquait Bruno Genesio, qui mettait volontiers en avant « sa faculté de travail et sa force de caractère ». « Il a vécu des choses difficiles, on ne lui a pas fait de cadeaux. Mais il a su surmonter tous les obstacles durant sa formation », précisait-il au sujet d’un joueur qu’il a vu débarquer lors d’un entraînement avec le groupe Pro 2 lyonnais en fin de saison 2010-2011.

>> A lire aussi: Sur les traces de Nabil Fekir, de Vaulx-en-Velin à Saint-Priest

Bruno Genesio : « En tant qu’attaquant, il peut exprimer pleinement ses qualités »

La question tactique prend tout son sens lorsque Bruno Genesio explique le déclic qu’a connu Nabil Fekir à Lyon, après des débuts mitigés avec Rémi Garde. « Ce qui lui a le plus permis d’exploser au plus haut niveau, c’est son changement de poste. Sur le côté, il était un peu frustré car il avait un rôle limité. En position de numéro 10 et plus encore en tant qu’attaquant, il peut exprimer pleinement ses qualités de percussion et de dribble », confiait en novembre l’actuel coach lyonnais.

Cet avis alors tranché sur le meilleur positionnement de l’international tricolore pousse à croire qu’il pourrait être tenté de changer son système, afin de l’installer en pointe aux côtés d’Alexandre Lacazette. S’il venait à conserver son 4-3-3, Bruno Genesio devrait en tout cas positionner Nabil Fekir sur l’aile droite en « faux pied », comme il a eu la bonne idée de le faire en janvier avec Rachid Ghezzal, qui préfère aussi repiquer dans l’axe.

>> A lire aussi: Nabil Fekir n’avait rien à faire en CFA», estime l'entraîneur de Lyon Duchère

Bruno Genesio : « Nabil fait peur à l’adversaire »

Ce qui est certain, c’est que Genesio restera sur la même ligne qu’Hubert Fournier en lui accordant une grande liberté offensive. « Il fait des choses que les autres ne font pas. C’est un accélérateur de jeu par le dribble capable de créer des différences incroyables. Il fait peur à l’adversaire car il peut réaliser des choses impossibles à prévoir, comme Messi, Ronaldo ou Benzema. Il a ce génie-là », s’enthousiasmait le technicien lyonnais.

« Sa plus grande qualité est d’inventer des choses donc il ne faudrait pas le brider et l’enfermer dans un schéma, insistait Bruno Genesio. Ce n’est évidemment pas un joueur à qui on va demander de défendre au poteau de corner… » Ça tombe bien, personne n’espère vraiment le revoir à l’œuvre dans ce registre la semaine prochaine.