Villeurbanne : Ils murent les locaux du PS en guise de protestation contre Notre Dame-des-Landes

FAITS DIVERS Treize personnes ont été interpellées jeudi soir à 21h alors qu'elles avaient déjà érigé un mur d'un mètre à l'entrée du parti...

C.G.

— 

Illustration du Parti Socialiste - SIPA
Illustration du Parti Socialiste - SIPA — NICOLAS MESSYASZ

Ils voulaient protester contre le projet de l’aéroport de «Notre Dame Des Landes ». Alors ils ont décidé de murer l’entrée du Parti socialiste à Villeurbanne, près de Lyon : 13 personnes ont été interpellées jeudi soir vers 21h alors qu’elles avaient déjà maçonné quelques rangées de moellons, indique la Sûreté du Rhône.

A l’arrivée des policiers, le mur en parpaings avait atteint un mètre. Le secrétaire de section Didier Vullierme a annoncé son intention de déposer plainte dans la journée, pour connaître les circonstances et les motivations de cet acte.

« Si la contestation, l’opposition ou le débat sont des droits pour tous, il reste que le vandalisme est la négation de ces droits », a commenté le PS dans un communiqué. « Dans les débats qui animent aujourd’hui notre société, aucune violence, quels qu’en soient les responsables, ne saurait être tolérée et restée impunie » a réagi de son côté la fédération du Rhône.