Lyon: Le dispositif Embauche PME a donné lieu à 13 000 embauches dans le Rhône

EMPLOI A Meyzieu, une TPE a pu embaucher six personnes depuis le mois de janvier…

Elisa Frisullo

— 

Mickaël, soudeur de 26 ans, a été embauché en CDD de six mois dans la société de métallurgie KDS à Meyzieu (Rhône) à travers le dispositif Embauche PME. Six personnes ont été recrutées dans cette usine depuis janvier 2016.
Mickaël, soudeur de 26 ans, a été embauché en CDD de six mois dans la société de métallurgie KDS à Meyzieu (Rhône) à travers le dispositif Embauche PME. Six personnes ont été recrutées dans cette usine depuis janvier 2016. — E. Frisullo / 20 Minutes

Depuis des années, Mickaël enchaînait les petits contrats en intérim. Surtout l’été, lorsque les entreprises se vident et qu’il faut remplacer les vacanciers. Mais depuis peu, ce soudeur de 26 ans a décroché un CDD de six mois, qu’il espère bien voir transformer en CDI, au sein de la société KDS à Meyzieu.

Ce mardi matin, cette TPE, créée en 2003 dans la zone industrielle de la ville, a reçu la visite du préfet du Rhône, en personne, venu féliciter le PDG de cette entreprise spécialisée dans la découpe laser industrielle. Des félicitations dues à l’embauche récente de six personnes à travers le nouveau dispositif gouvernemental Embauches PME.

Les charges patronales remboursées

« Depuis janvier, j’ai recruté six personnes en CDD et une personne en CDI, confie Laurent Klein aux commandes de cette TPE de métallurgie en plein développement, qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 3.5 millions d’euros. Sans ces nouveaux contrats, j’aurais été plus frileux et j’aurais sans doute continué à faire appel à des intérimaires ».

>> A lire aussi : En quoi consiste le chèque emploi que François Hollande annoncera lundi?

Le dispositif Embauches PME, destiné à favoriser la création d’emploi dans les TPE et PME de moins de 250 salariés, permet aux employeurs de voir la totalité de leurs charges patronales remboursées en cas d’embauche d’un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le smic, en CDD de six mois minimum, en CDI, en contrat de professionnalisation de six mois et plus et lors du passage d’un CDD à un CDI.

100 000 contrats signés en France

« Le chef d’entreprise bénéficie d’un concours de l’Etat qui allège ses charges de 500 euros par trimestre, soit de 4.000 euros sur deux ans », précise le préfet du Rhône Michel Delpuech. « Cette mesure a énormément de succès sur le territoire national et dans notre région, d’autant qu’elle se cumule avec d’autres aides comme le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) ».

Depuis le 18 janvier, 100.000 contrats ont ainsi été signés en France dans ce cadre-là. En Auvergne Rhône-Alpes, ce dispositif a donné lieu à plus de 13.000 CDD et CDI, selon la préfecture du Rhône.