Lyon: Héros surprise d'OL-Nantes, Gaëtan Perrin régale Twitter

FOOTBALL L’attaquant de 19 ans a délivré l’OL samedi soir face à Nantes (2-0) en inscrivant son premier but avec les pros…

Jérémy Laugier

— 

Alexandre Lacazette a chaleureusement félicité Gaëtan Perrin, auteur de son premier but avec les pros samedi contre Nantes. JEFF PACHOUD
Alexandre Lacazette a chaleureusement félicité Gaëtan Perrin, auteur de son premier but avec les pros samedi contre Nantes. JEFF PACHOUD — AFP

« Il n’est pas plus grand que moi et il marque de la tête ! » Aussi chambreur qu’admiratif, Jean-Michel Aulas a résumé samedi l’enthousiasme entourant Gaëtan Perrin (1,69 m), buteur inespéré au bout de la laborieuse victoire de l’OL face à Nantes (83e minute, 2-0 au final). L’attaquant de 19 ans, déjà entré en jeu à deux reprises en Ligue 1 avec Bruno Genesio, a su se montrer hyper opportuniste suite à un raid de Ghezzal, et ce 34 secondes après son entrée en jeu.

Un destin assez dingue quand on sait que Gaëtan Perrin ne devait sa place dans le groupe qu’au forfait la veille de Mathieu Valbuena. « C’est un but qui restera gravé pour moi. Je suis resté longtemps sur le terrain à la fin du match parce que j’avais envie de savourer », a confié la dernière trouvaille du centre de formation lyonnais après la rencontre. « C’est un garçon doué qui a la spontanéité de la jeunesse, ce qui est le symbole de l’OL », a tenu à souligner Jean-Michel Aulas.

>> A lire aussi: Qui sont Zakarie Labidi et Gaëtan Perrin, les deux derniers jeunes lancés par Genesio?

Le 500e joueur de l’histoire à porter le maillot de l’OL

Avant de devenir le héros d’un soir de l’équipe première, Gaëtan Perrin a fait les beaux jours des différentes catégories du club lyonnais. « Je suis particulièrement content de sa réussite car il la mérite vraiment, au vu de son engagement, de sa générosité et de son travail », estime l’entraîneur des U17 de l’OL Armand Garrido. Arrivé à 8 ans au centre de formation, il a signé son contrat professionnel le 21 janvier avant de devenir le 500e joueur de l’histoire à porter le maillot lyonnais face à Caen (3-0), le 14 février.

Armand Garrido le compare à Anthony Mounier

Capable d’évoluer en pointe, en soutien de l’avant-centre ou sur le côté droit de l’attaque, le percutant joueur rappelait à Armand Garrido un ancien ailier formé à l’OL, Anthony Mounier, « mais en droitier ». Si les retours de blessure de Mathieu Valbuena puis de Nabil Fekir devraient boucher ses perspectives avec le groupe professionnel lors des sept dernières journées, il faudra se souvenir que cet inconnu à la bouille juvénile a permis aux Lyonnais de rester dans la course à la deuxième place. On peut compter sur de nombreux twittos pour ne pas oublier le dénouement de cet OL-Nantes.