OL: Pourquoi Bruno Genesio a de grandes chances de prolonger l'aventure sur le banc lyonnais

FOOTBALL L’entraîneur de l’OL a confirmé qu’il serait reconduit en cas de qualification européenne, « quelle qu’elle soit ». Et comme même la sixième place en Ligue 1 devrait être synonyme de Ligue Europa…

Jérémy Laugier

— 

L'entraîneur lyonnais a permis à son équipe, 9e à Noël, de remonter sur le podium de Ligue 1 depuis dix jours. J.E.E
L'entraîneur lyonnais a permis à son équipe, 9e à Noël, de remonter sur le podium de Ligue 1 depuis dix jours. J.E.E — SIPA

Quand Jean-Michel Aulas vient réagir devant les médias suite à un match de l’OL depuis janvier, il n’oublie quasiment jamais de souligner « l’excellent travail de Bruno Genesio ». Une manière de conforter un choix d’entraîneur qui avait été vivement contesté par une partie des supporters lyonnais durant la trêve hivernale.

Les deux derniers succès très convaincants face au PSG (2-1) et contre Guingamp (5-1) ont permis à l’OL de remonter sur le podium de Ligue 1, après que le club a compté jusqu’à sept points de retard sur le troisième (Angers) le 30 janvier.

Lacazette, Ghezzal, Cornet, Darder et Yanga-Mbiwa relancés avec lui

Bruno Genesio a bien entendu un rôle dans ce renouveau encore fragile, comme l’a rappelé le revers (1-0) à Lille le 21 février. L’ancien adjoint d’Hubert Fournier a notamment su remettre en confiance Alexandre Lacazette dans un nouveau système en 4-3-3 (5 buts et 1 passe décisive en championnat lors des 6 dernières journées). Il a aussi su faire éclore Rachid Ghezzal et Maxwel Cornet, tout en permettant aux recrues de redresser la barre.

A l’image de son sublime but contre Paris, Sergi Darder est méconnaissable par rapport à sa première partie de saison timorée. Et que dire de Mapou Yanga-Mbiwa, solide complément de Samuel Umtiti en défense centrale après avoir vite été considéré comme le plus gros flop du dernier recrutement estival. Autant de réussites qui garantissent le prolongement du bail de Bruno Genesio dans la peau de l’entraîneur principal de l’OL, au-delà des six mois convenus à Noël ?

>> A lire aussi: Finalement, Mathieu Valbuena mérite-t-il de retrouver sa place dans l'attaque lyonnaise?

« S’il y a une qualification, on m’a dit verbalement que je serais reconduit »

« Je n’ai aucune clause écrite dans mon contrat d’entraîneur principal qui se termine fin juin. S’il y a une qualification pour une Coupe d’Europe, quelle qu’elle soit, on m’a dit verbalement que je serais reconduit. Sinon, il me reste trois ans de contrat en tant qu’adjoint », a révélé le technicien au Dauphiné, dans un entretien publié ce jeudi.

Au vu de sa dynamique, de ses ambitions et du niveau actuel de ses concurrents, les Lyonnais ont plus de chances de rattraper Monaco (2e avec six points d’avance) que de laisser quatre formations [l’ASSE, 7e, n’est qu’à trois longueurs de l’OL] les dépasser lors des neuf dernières journées de la saison. Le maintien de Bruno Genesio semble aussi probable qu’un triplé parisien, qui permettrait au 5e et au 6e de L1 de figurer en Ligue Europa.