Haute-Savoie : L'une des adolescentes radicalisées est rentrée chez elle

FAITS DIVERS Un appel à témoin avait été lancé vendredi par la gendarmerie nationale pour retrouver les deux jeunes filles, soupçonnées de vouloir rejoindre la Syrie...

C.G.

— 

Appel à témoins des deux jeunes filles radicalisées
Appel à témoins des deux jeunes filles radicalisées — gandarmerie

Sa mère avait lancé ce dimanche un vibrant appel, l’invitant à « rentrer à la maison ». Louisa, 16 ans, semble avoir été sensible à ce message. L’adolescente portée disparue depuis vendredi en Haute-Savoie « est rentrée chez elle ce dimanche après-midi vers 16h», explique la gendarmerie nationale à 20 Minutes, confirmant une information de France Bleu Pays de Savoie

 

« Elle est rentrée par ses propres moyens, laissant sa copine. Elle a vu sa mère à la télévision », a confié le père de Louisa, à France 2.

La jeune fille était soupçonnée d'avoir voulu rejoindre la Syrie, en compagnie de l'une de ses amies de lycées, Israé, déjà signalée aux autorités par sa propre mère pour sa radicalisation

«Rien à voir avec une histoire d'intégristes»

L'entourage de Louisa s'était montrée très sceptique sur les motivations religieuses de l'adolescente. «Ma fille est juste en fugue, ça n’a rien à voir avec une histoire d’intégristes, elle ne fait partie d’aucun réseau», a déclaré sa mère ce dimanche à la sortie de la gendarmerie.

«Pour moi, elle était normale. Elle n'avait pas de voile, rien du tout. Nous, on pense qu'elle a fait une fugue», a appuyé son oncle, interrogé par BFMTV. Israé, 15 ans est toujours en fuite.