Haute-Savoie: Deux jeunes filles radicalisées recherchées par la gendarmerie

FAITS DIVERS La gendarmerie nationale a lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver deux adolescentes de la région Auvergne-Rhône-Alpes prétendument radicalisées…

Mikael Libert

— 

Appel à témoins des deux jeunes filles radicalisées
Appel à témoins des deux jeunes filles radicalisées — gandarmerie

Appel à témoins. Ce samedi, la gendarmerie nationale a lancé sur son compte Twitter un avis de recherche concernant deux adolescentes originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui sont radicalisées.

Elle chercheraient à quitter la France

Selon les gendarmes, les deux mineures, âgées de 15 et 16 ans, sont radicalisées et sont susceptibles de chercher à quitter la France « par tous moyens » en utilisant « de fausses identités ».

Toutes deux sont scolarisées au lycée des Carillons, à Seynod, dans le département de la Haute-Savoie. La dernière fois qu’elles ont été vues remonte à ce vendredi, vers 13h, alors qu’elles quittaient l’établissement.

La première, âgée de 16 ans, s’appelle Louisa Bounechada et habite à Annecy. De corpulence mince, elle mesure 1,70m et a des cheveux et des yeux noirs.

La deuxième s’appelle Israé Abou Serie Mohamed et réside à Annemasse. Elle est âgée de 15 ans, mesure 1,76m, a les cheveux châtain clair, les yeux marron et porte un appareil dentaire.

Selon les gendarmes, les adolescentes ont toutes deux fugué. Les personnes disposant d'informations susceptibles de permettre de les retrouver sont invitées à contacter la brigade de Meythet au 04.50.24.52.40.