Chambéry: Un policier de la Bac rejugé pour avoir violemment frappé un marginal

JUSTICE L'officier avait été condamné à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Chambéry en 2015... 

C.G.

— 

Palais de justice de Chambéry (Savoie).
Palais de justice de Chambéry (Savoie). — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Il avait écopé de trois ans de prison ferme, il y a un an. Avant de faire appel de cette condamnation. Un policier de la Bac, brigade anticriminalité est rejugé ce jeudi devant la cour d’appel de Chambéry.

>> A lire aussi : Trois ans ferme pour un policier qui avait violemment frappé un homme en 2010

L’officier est accusé d’avoir outrepassé ses fonctions. Appelé pour mettre fin à une rixe en avril 2010, l’homme avait alors frappé un marginal alcoolisé qui participait à la bagarre et qu’il poursuivait. Le policier avait brandi un tonfa (bâton) et l’avait frappé à plusieurs reprises avant de le faire volontairement chuter sur le sol.

La victime, âgée de 29 ans au moment des faits, était alors tombée dans le coma. Son pronostic vital avait été engagé. L’homme est aujourd’hui hémiplégique, ne pouvant plus se servir de l’un de ses bras « mort » et marchant en « traînant une jambe ».

Aucune légitime défense

L’an dernier, le tribunal avait estimé que l’agent avait outrepassé le cadre de la légitime défense, allant même au-delà des réquisitions du procureur qui avait demandé deux ans de prison ferme.

Le policier avait été suspendu de ses fonctions fin 2010 après une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).