Lyon: L'exposition «Nés quelque part» prolongée jusqu'au 27 mars en raison de son succès

CLIMAT L’exposition a déjà accueilli plus de 7 000 personnes à la Sucrière…

E.F.

— 

Lors de l'exposition Nés quelque part à Paris, fin 2015.
Lors de l'exposition Nés quelque part à Paris, fin 2015. — Kéa Nop pour l’Agence Française de Développement.

Pas la peine d’essayer de vous inscrire dans les prochains jours, toutes les séances affichent complet. Suite au succès rencontré auprès du public, l’exposition Nés quelque part, qui devait s’achever le 12 mars, est finalement prolongée jusqu’au 27 mars, ont indiqué ce jeudi les organisateurs.

 

 

Cette exposition événement, mise sur pied par l’Agence française de déveoppement pour sensibiliser le public aux enjeux du climat et du développement en plongeant le spectateur dans une visite immersive d’1 h 15, a déjà attiré en quelques semaines 7 100 personnes.

>> A lire aussi : Lyon: Une exposition «jeu de rôles» pour prendre conscience des grands enjeux climatiques

3000 places supplémentaires en vente

Sa prolongation à la Sucrière devrait permettre à 3 000 visiteurs supplémentaires de se plonger dans la peau d’un personnage d’un pays en développement et de découvrir les enjeux de développement le concernant, au cours d’un jeu de rôle grandeur nature animé par des comédiens.

Les nouvelles places disponibles ont été mises en vente dès ce jeudi matin.