ASSE-PSG: «Paris était prenable», regrette le capitaine stéphanois Loïc Perrin

FOOTBALL Le défenseur des Verts a livré une solide prestation ce mercredi lors de l’élimination en Coupe de France face à Paris (1-3)...

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Loïc Perrin, ici lors d'un revers à Monaco en décembre, vise désormais clairement la troisième place en Ligue 1.
Loïc Perrin, ici lors d'un revers à Monaco en décembre, vise désormais clairement la troisième place en Ligue 1. — VALERY HACHE / AFP

Contrarié par une blessure aux ischio-jambiers depuis deux mois, Loïc Perrin n’a vraiment pas manqué son retour dans la défense stéphanoise ce mercredi. A peine a-t-il repris son brassard de capitaine qu’il a retrouvé son rang de patron derrière, d’autant que Florentin Pogba est passé au travers face à Ibrahimovic et Cavani (1-3). Loïc Perrin expose ses sensations et ses ambitions pour la fin de saison.

Quel sentiment vous habite après cette élimination en Coupe de France ?

Il y a forcément des regrets car comme à chaque fois, les petits détails n’ont pas été en notre faveur. Paris était prenable. On a fait le maximum ce soir. On n’a pas concédé énormément d’occasions mais ce sont de grands joueurs et ils ont été réalistes. Il nous manque plus de concentration derrière puisqu’on a encore pris trois buts.

Y avez-vous cru après le penalty de Valentin Eysseric (2-1, 43e) ?

Oui, revenir à 2-1 juste avant la mi-temps nous a laissés dans le match, puis on a essayé de pousser en deuxième mi-temps avec nos armes.

Trois jours après sa première défaite de la saison en France, avez-vous senti le PSG douter ?

Non, c’est une équipe qui ne s’inquiète pas. Elle a les meilleurs joueurs du monde et elle est consciente de ses qualités.

>> A lire aussi: Revivez la qualification de Paris dans le Chaudron (1-3)

Six jours après la fin de l’aventure européenne à Bâle, cette déception va-t-elle être particulièrement difficile à digérer ?

J’ai quand même la sensation qu’on a fait le maximum. Dans l’envie, on ne peut rien nous reprocher. Il va vite falloir digérer et passer à autre chose.

Il ne vous reste plus que le championnat où vous n’êtes qu’à un point du podium…

Oui, on n’est pas loin et le but, c’est d’aller chercher cette troisième place.

A titre personnel, comment vous êtes-vous senti pour votre retour ?

J’étais content de retrouver les terrains et ça s’est bien passé. Même si à la fin, c’était forcément compliqué après deux mois sans jouer (sourire).