Lyon : La télé locale est bénéficiaire pour la première fois de son histoire

MEDIAS C’est la première fois en près de trente ans de diffusion que la télévision locale de Lyon, TLM, enregistre un bénéfice…

M.L. avec AFP

— 

La télévision locale de Lyon enregistre le premier bénéfice de son histoire (illustration).
La télévision locale de Lyon enregistre le premier bénéfice de son histoire (illustration). — THOMAS SAMSON AFP

Champagne ! En 2015, Télé Lyon Métropole (TLM), a réussi à dégager ses premiers bénéfices 27 ans après son lancement, a indiqué, vendredi, son PDG Laurent Constantin.

Une cagnotte de 100.000 euros

La chaîne devrait avoir dégagé un bénéfice net de plus de 100.000 euros sur un chiffre d’affaires supérieur à 2 millions d’euros, selon des chiffres (provisoires) communiqués à l’AFP.

Les tarifs de publicité ont été revus à la hausse et la production rationalisée. « On a réinventé la chaîne et on devrait tirer parti cette année du travail de fonds qui a été mené », a relevé le PDG.

TLM a travaillé avec les diffuseurs pour harmoniser son numéro de chaîne, qui est désormais le « 30 », alors qu’elle était jusqu’alors affublée d’un numéro élevé et toujours différent qui lui ôtait toute visibilité.

Elle a aussi obtenu une extension de sa zone de diffusion hors de la métropole lyonnaise, pour faire passer son audience potentielle de 1,2 à 1,9 million de personnes. Selon le PDG de la chaîne, l’audience de TLM est de 500.000 personnes par mois.

Une histoire chaotique

Crée en 1988 par l’entrepreneur Roger Caille, Télé Lyon Métropole a connu une histoire chaotique, du fait de ses déficits récurrents et de l’instabilité de son actionnariat.

La chaîne, qui a accumulé plus de 20 millions de pertes depuis sa création, avait été placée sous procédure de sauvegarde en novembre 2012.

Elle est désormais détenue par une quinzaine d’entrepreneurs lyonnais, dont Laurent Constantin, qui a pris la direction opérationnelle de l’entreprise en décembre 2014.

Les effectifs, qui atteignaient 35-40 personnes en 2010 ont été ramenés à 20 équivalents temps-plein. Mais la chaîne a recommencé à recruter à l’automne. A noter que quelques grands noms du petit écran ont fait leurs débuts sur TLM comme Frédéric Lopez et Yves Calvi.