Nantes, Lyon et Montpellier, CHU de France les plus prisés par les futurs médecins

SANTÉ «What's Up Doc» a fait un classement des villes les plus plébiscitées par les étudiants en médecine...

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 6 juillet 2015. Illustration du service des urgences de l'hôpital Edouard Herriot à Lyon.
E.Frisullo / 20 Minutes
Lyon, le 6 juillet 2015. Illustration du service des urgences de l'hôpital Edouard Herriot à Lyon. E.Frisullo / 20 Minutes — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Nantes, Lyon et Montpellier attirent les futurs médecins, selon le dernier classement annuel des CHU les plus prisés par les futurs internes, publié par le magazine des jeunes médecins What’s Up Doc.

Pour établir la liste des choix préférés des jeunes médecins, le magazine a passé au crible l’intégralité des vœux formulés par les étudiants à l’issue des Epreuves nationales classantes, concours donnant accès au 3e cycle des études de médecine.

Lyon préférée par les futurs internes sur les trois dernières années

Si Lyon, jusqu’alors en tête du classement, s’est fait ravir la première place par Nantes, sur la période 2013-2016, en revanche, la ville reste la plus attractive pour les étudiants, qui en fonction de leur classement au concours doivent choisir entre 28 CHU et 30 spécialités médicales.

 

De bonnes performances qui seraient dues, selon le magazine spécialisé, à la situation géographique de la ville, qui ne manque pas d’atouts pour séduire les jeunes, mais également à la taille du CHU offrant « une grande diversité de stages aux internes ».

Selon le classement 2015-2016, qui place le CHU de Rennes en 4e position devant Bordeaux (5e) et Grenoble (6e), les HCL sont notamment très prisés par les futurs médecins pour la dermatologie et la vénérologie, la néphrologie, la médecine interne, la cardiologie, la gastro-entérologie et l’hépatologie.