Football: Trois Lyonnaises dans la meilleure équipe du monde

SPORT Le syndicat des joueurs professionnels, la FifPro, vient de désigner pour la première fois un « onze mondial » féminin, sur le modèle de celui des hommes…

C.G. avec AFP

— 

La Lyonnaise Amandine Henry. Lancer le diaporama
La Lyonnaise Amandine Henry. — Coudert/Sportsvision/SIPA

Tiercé gagnant. Amandine Henry, Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, trois joueuses qui évoluent à l’Olympique lyonnais, ont été désignées ce jeudi par le syndicat des joueurs professionnels, la FifPro, dans le premier « onze mondial » féminin, sur le modèle de celui des hommes.

 

Les trois filles, respectivement milieu de terrain, défenseure et capitaine de l’équipe de France, et attaquante, sont accompagnées par une quatrième joueuse évoluant dans le championnat de France, l’Allemande du Paris SG Anja Mittag.

Ce sont logiquement les championnes du monde américaines qui constituent la plus importante délégation nationale au sein de ce onze mondial, avec quatre représentantes, la meilleure joueuse mondiale de l’année selon la Fifa Carli Lloyd, la gardienne Hope Solo, et les défenseures Meghan Klingenberg et Julie Johnston. Les quatre joueuses évoluent dans le championnat américain.

 

Il s’agit du premier onze féminin de la FifPro, qui codésigne le onze masculin avec la Fifa, en marge de la remise du Ballon d'or. Le syndicat des joueurs - et joueuses - avait indiqué en décembre travailler sur un « projet permettant aux joueuses de pouvoir voter pour leur équipe de l’année ».

« Je suis très fière d’être dans l’équipe type FifPro ! », s’est de son côté réjoui Eugénie Le Sommer. « C’est un honneur pour moi de figurer parmi toutes ces grandes joueuses. »

 

Le syndicat des joueurs professionnels précise dans son communiqué avoir reçu « des votes de 20 pays et de joueurs de 33 nationalités différentes », parmi lesquelles des joueuses du Bayern Munich, de Chelsea, de Lyon, du PSG ou de Wolfsburg.