ASSE: Les ultras stéphanois justifient les banderoles sorties face au PSG

FOOTBALL Les Magic Fans sont revenus dimanche sur les polémiques ayant suivi cet ASSE-PSG du 31 janvier. Ils ne regrettent aucun de leurs messages...

Jérémy Laugier

— 

La banderole "Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées: bienvenue au PSG" risque de faire du bruit.
La banderole "Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées: bienvenue au PSG" risque de faire du bruit. — J.Laugier/20 Minutes

Les supporters de l’ASSE ont attendu que la polémique s’éteigne côté parisien (merci Serge Aurier) avant de s’exprimer dimanche. Dans leur journal La Voix de la Nord, distribué avant le match face à Monaco (1-1), les Magic Fans sont revenus sur l’affaire des banderoles déployées le 30 janvier contre le PSG.

« Fiers » des nombreux messages déployés ce soir-là (« Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées, bienvenue au PSG », « 2 minutes pour montrer aux Qataris ce qu’ils ont fait à Paris »…), ils ont vécu comme « un choc » les réactions qui ont suivi, les décrivant comme « une symphonie de condamnations ».

>> A lire aussi : Tacles au Parc des Princes, vannes… Les supporters stéphanois ont fait le show

« Notre banderole n’a rien à voir avec les attentats »

« L’écho des banderoles est allé jusqu’aux oreilles de l’émir du Qatar ! », s’étonnent même les Magic Fans, remontés contre la presse, notamment au sujet de leur message le plus sensible. « La banderole "Le Parc est devenu un cimetière, vous n’emporterez pas votre argent au Paradis, Pray For Paris" n’a rien à voir avec les attentats et elle n’accuse pas subtilement le Qatar d’en être responsable. Si le champ lexical de la mort est employé, c’est pour amplifier notre dénonciation de la disparition de l’âme populaire du PSG et de la passion au Parc », assurent les supporters situés dans le kop nord du Chaudron.

Ils ont aussi tenu à expliquer leur banderole « Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées. Bienvenue au PSG » : « Dans notre esprit, l’argent accepté par le PSG est sale car il vient d’un pays régulièrement accusé de financer le terrorisme et d’avoir des pratiques esclavagistes. Si les amateurs de ce nouveau PSG ont trouvé ces banderoles inacceptables, c’est justement parce qu’ils refusent d’accepter les réalités du club, à savoir une histoire effacée, un stade morne, des financiers pour qui les droits de l’homme sont des mots à prononcer dans leurs discours à l’ONU et une pression politique en faveur des politiques répressives et des restrictions de libertés ».

 

>> A lire aussi: Nasser Al-Khelaïfi n'a pas du tout aimé les banderoles des supporters stéphanois

« Nous voyons la mort de notre football et de notre passion »

« Eux voient le beau jeu et les stars, nous, nous voyons la mort de notre football et de notre passion », résument les Magic Fans, qui assument donc pleinement leurs messages exposés deux semaines plus tôt et pour lesquelles ils ont reçu le soutien de nombreux autres groupes ultras français.

« Si nous pouvions revenir en arrière, nous ferions exactement les mêmes banderoles car elles expriment le fond de notre pensée », conclut le communiqué du principal groupe de supporters de l’ASSE.