Vaulx-en-Velin : Un djihadiste présumé démasqué grâce à des chèques volés

TERRORISME Les enquêteurs ont découvert chez lui un arsenal ainsi qu’un testament dans lequel il disait vouloir se suicider en se faisant exploser…

Caroline Girardon

— 

Policiers. (Illustration)
Policiers. (Illustration) — G. VARELA \ 20 MINUTES

Que projetait-il exactement ? De partir en Syrie ? De commettre un attentat sur le sol français ? Jusque-là, le suspect, entendu par les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste, à Levallois-Perret, ne s’est montré guère bavard.

Le suspect en question est un jeune homme de 20 ans, originaire de Vaulx-en-Velin, arrêté samedi dans un centre commercial de Vénissieux alors qu’il tentait de régler quelques achats avec une dizaine de chèques volés.

>> Lire aussi : Lyon : Six personnes qui voulaient se rendre en Syrie interpellées

Sans emploi, le garçon qui avait également sur lui plusieurs permis et cartes d’identité, a d’abord été entendu dans le Rhône. Jusqu’au moment où les enquêteurs ont découvert qu’il faisait l’objet d’une fiche S, indique Le Parisien.

Leurs soupçons quant à sa dangerosité ont été renforcés lors de la perquisition de son domicile. Un fusil à pompe, des munitions de différents calibres auraient été trouvés ainsi que des matraques télescopiques et une dizaine de bombes lacrymogènes.

Il nie en bloc

« Deux ordinateurs portables, des dizaines de clés USB, une unité centrale et trois disques durs externes ont également été saisis. De même qu’une dizaine de téléphones portables et autant de puces », précise une source, interrogé par le quotidien ajoutant que le suspect avait aussi chez lui des documents sur l’islam radical et plusieurs manuels de survie en milieu hostile.

Le jeune homme aurait également rédigé un testament dans lequel il annonçait son intention de se suicider en se faisant exposer, rapporte Le Parisien. Il a pourtant nié vouloir partir faire le djihad ou commettre un attentat.

Il a été déféré mardi devant un juge d’instruction. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour entreprise individuelle terroriste et a requis son placement en détention provisoire.