OL: Avant de penser à l’Euro, Mathieu Valbuena veut «remettre Lyon à l’endroit»

FOOTBALL Décevant cette saison, le milieu lyonnais compte bien redresser au plus vite son club, 11e en Ligue 1 avant la réception de Bordeaux mercredi (19 heures). Tout en visant évidemment une place pour l'Euro...

Propos recueillis par Jérémy Laugier

— 

Mathieu Valbuena, lors de la défaite (1-0) dans le derby à Saint-Etienne le mois dernier.
Mathieu Valbuena, lors de la défaite (1-0) dans le derby à Saint-Etienne le mois dernier. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Mathieu Valbuena refusait systématiquement de s’exprimer devant la presse lyonnaise depuis près de cinq mois. Le milieu de terrain lyonnais s’est plié à l’exercice ce mardi, au moment où l’OL se trouve au plus mal en championnat (11e à sept points du podium). Très déterminé avant la réception de Bordeaux mercredi (19 heures), celui-ci est aussi apparu particulièrement remonté à plusieurs reprises devant les journalistes. Le tout résumé ainsi : « On sait qu’on ne sera pas aidés par l’extérieur, encore moins par vous »…

Comment expliquez-vous la mauvaise passe actuelle de l’OL, 20e au classement lors des dix dernières journées de Ligue 1 ?

Tout n’est pas à jeter dans notre jeu. Dans l’état d’esprit, le Lyon de ce début d’année n’est pas le même que celui qu’on a pu voir à certains moments de la première partie de saison. Aujourd’hui, il nous manque des points et c’est ce qu’on retient. On fait un bon match à Saint-Etienne et on prend zéro point (1-0). Les Bastiais sont venus tirer une fois et ils ont marqué un but samedi. Nous sommes surtout défaillants devant le but.

Que manque-t-il à cette équipe pour rectifier le tir ?

Il n’y a que les victoires qui manquent. C’est ce qui compte à la fin. Je préfère qu’on joue moins bien par moments et qu’on gagne. Je me souviens de la saison avec Elie Baup à l’OM (2012-13). On ne jouait pas bien mais on gagnait toujours 1-0 et on a fini deuxièmes. C’est le football. Je pense qu’on a beaucoup plus de talent que certaines équipes devant nous. Mais si elles sont devant nous, c’est qu’elles le méritent. On doit absolument renouer avec la victoire au plus vite.

>> A lire aussi : Cette fois, l’OL ne peut plus se cacher

Vous arrive-t-il parfois de vous demander ce que vous êtes venu faire dans cette galère ?

Non, j’assume complètement mes choix et je ne suis pas du tout venu dans une galère. Je suis arrivé avec beaucoup d’ambitions même si aujourd’hui, ça ne tourne pas comme j’aurais aimé.

A titre personnel, que tenez-vous à améliorer dans vos prestations à l’OL ?

J’aimerais être beaucoup plus efficace et beaucoup plus présent devant le but. J’ai envie d’être décisif. C’est mon rôle de faire des passes décisives ou de marquer des buts. Mais ça arrive d’être moins performant. Depuis le début de saison, les statistiques ne sont pas à la hauteur de ce que j’attends (seulement 1 but et 3 passes décisives en L1). J’ai énormément confiance en moi donc il n’y a pas de souci. En travaillant et en ne lâchant rien, on arrive toujours à ses fins. C’est mon dicton préféré.

>> A lire aussi : « Si on doit se voir avec Benzema, on se verra », réagit Valbuena

C’est celui qui vous permettra de vite retrouver le maillot de l’équipe de France ?

D’abord, je me focalise sur le fait de remettre Lyon à l’endroit. J’attends beaucoup plus de moi. J’aimerais être aussi décisif à Lyon que je le suis en équipe de France. Tout le monde connaît mes ambitions. J’ai forcément plein d’objectifs, dont l’Euro.

Imaginez-vous que vous puissiez ne pas être retenu pour cet Euro ?

Rien n’est acquis dans le football et je sais de quoi je parle. J’essaie de me préoccuper de Lyon car on traverse une période creuse. Si on en est là, c’est qu’on n’a pas tout bien fait, loin de là. L’équipe de France, c’est quelque chose de très important pour moi, c’est mon moteur. Mais je ne vais pas mettre la charrue avant les bœufs et je vais d’abord me concentrer sur Lyon.