Le festival Woodstower fait une fleur à l'écologie

Justine Trillat - ©2007 20 minutes

— 

Un festival lyonnais s'engage dans le développement durable. A partir de ce soir et jusqu'à dimanche, le grand parc de Miribel-Jonage accueille la neuvième édition de Woodstower, un événement rock, en plein air et sur gazon, qui a choisi de mettre l'écologie en guest-star.

« L'environnement naturel est exceptionnel. Le but est de le respecter et de le mettre en valeur par un événement responsable, citoyen et festif, explique Thomas Prian, directeur du festival. Cette année, tous les flyers et les affiches ont été fabriqués en papier recyclé et imprimés à l'encre végétale. Et nous nous engageons une fois de plus à trier les déchets. » Des toilettes « sèches » et non chimiques, qui n'utilisent pas d'eau (mais des sciures) pour l'évacuation des déchets, seront installées sur le site. Et comme chaque année depuis la création du festival en 1998 à La Tour-de-Salvagny, les spectacles de théâtre visent à sensibiliser le public à la protection de l'environnement.

Le village associatif qui entoure l'événement sera aussi consacré à la solidarité, de l'éco-citoyenneté ou encore du commerce équitable. Woodstower, qui rassemble 200 bénévoles et attend plus de 6 000 spectateurs ce week-end, n'en est pas à son coup d'essai en matière d'environnement. Il y a deux ans, Woodstower avait intégré la première campagne éco-festival initiée par Eco-emballages. Pour l'édition 2008, afin de promouvoir leur recyclage, les organisateurs songent à offrir des places gratuites en échange d'un ordinateur usagé.

histoire De 1998 à 2003, le festival Woodstower était organisé dans les bois de la commune de La Tour-de-Salvagny. Fort de son succès, l'événement a déménagé dans le vaste parc de Miribel. L'édition 2006 avait dû être annulée en raison du forfait de la tête d'affiche Patrice (reggae).