Lyon: L’OL semble être adepte des solutions internes

FOOTBALL Jean-Michel Aulas a reconnu après le derby qu'il pourrait ne pas recruter de successeur à Claudio Beauvue, qui s'est engagé dimanche avec le Celta Vigo...

Jérémy Laugier

— 

Entré en toute fin de partie dimanche dans le derby, Maxwel Cornet pourrait avoir sa chance dans les prochaines semaines avec l'OL. JEFFROY GUY
Entré en toute fin de partie dimanche dans le derby, Maxwel Cornet pourrait avoir sa chance dans les prochaines semaines avec l'OL. JEFFROY GUY — SIPA

L’osmose du secteur offensif 2014-2015 (Lacazette, Fekir, Njie) a laissé place à un chantier perpétuel cette saison à Lyon. Un couac évidemment initié par la grave blessure au genou de Nabil Fekir, dès le 4 septembre.

Ajouté à l’intriguant début de saison d’Alexandre Lacazette, cet immense coup dur a propulsé Claudio Beauvue en première ligne. Mais l’ancien Guingampais n’est jamais parvenu à s’intégrer en pointe et il a rejoint dimanche le Celta Vigo, après seulement six mois avec l’OL.

>> A lire aussi : Jean-Michel Aulas dit tout du mercato lyonnais

Maxwel Cornet et Aldo Kalulu en pôle ?

Jean-Michel Aulas est donc attendu au tournant pour relancer, via le mercato hivernal, l’actuelle 7e attaque de L1 avec 27 buts inscrits en 21 journées contre… 45 à la même époque la saison passée. « On peut prendre un joueur devant mais seulement s’il est supérieur à Maxwel Cornet et Aldo Kalulu (19 ans). Si on a l’opportunité d’avoir un joueur supérieur à ce qu’on a, on le fera. Sinon ça reviendrait à casser la dynamique fantastique du groupe et de l’académie », a pourtant annoncé le président lyonnais dimanche après le cruel revers (1-0) lors du derby.

Autant dire que comme pour l’intronisation de Bruno Genesio sur le banc à Noël, la piste interne… et donc économe semble privilégiée. Durant plus de deux mois et le retour tant attendu de Nabil Fekir, l’OL devrait donc miser sur Cornet et Kalulu (2 buts en 25 apparitions cumulées en Ligue 1) pour épauler Lacazette et tenter de grignoter les sept points séparant les Lyonnais (9es) de Monaco (2e).